20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 22:55

Il y a des amis qu'on ne voit pas pendant des années et qu'on retrouve comme si l'on s'était quittés la veille. Avec le plaisir ajouté de découvrir ce dont ils se sont enrichis.

Il n'en va pas autrement de certaines proximités virtuelles.

C'est en recherchant un article publié il y a plus de cinq ans sur mon blog et en y lisant un commentaire de Tartie que j'ai, par son lien, repris le chemin du sien.

Je parle de celui où elle fait vivre un petit monde en pâte à modeler plus franchouillard et vrai que nature, et qu'elle avait longuement déserté pour les meilleures raisons qui soient.

Vous les découvrirez vous-mêmes en suivant le lien qui mène à son univers parallèle sur blogspot.

Son entrée à la Galerie Déborah Chock (20 Place des Vosges, 75004 PARIS) m'aura donné en outre le plaisir de mettre un visage et un nom sur un avatar dont la blondeur m'avait toujours paru suspecte.

¤

Tartie, l'anti-Barbie, je trouve la définition tellement juste que je l'ai empruntée à Jacques Dor, à qui Déborah Chock a confié les notices présentant les artistes permanents de sa belle galerie.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bien trouvé aussi l'entarteuse artistique<br /> Il y a deux vanités que j'aime particulièrement, celle à l'usage des têtes de veau et la VIP<br /> Suis inconditionnel des sculptures de Denis Chetboune.
Répondre
G
Je ne connaissais pas Chetboune ; les oeuvres présentées m'ont donné la curiosité d'en découvrir d'autres et j'avoue être très sensible à l'émotion qui se dégage de son travail. Le vide prend dans sa sculpture une force étonnante, comme le silence dans l'art dramatique ou la musique. Oui, j'aime énormément les absences qu'il donne à voir.<br /> <br /> Tartie, c'est en plein dans mon registre. Je me sens dans tout son univers de création comme un poisson dans l'eau. Si j'avais le budget, les étagères (et le plumeau), je serais preneur de toutes ses vanités... Et je te recommande aussi le "cerveau lent", si tu ne l'as pas déjà vu sur son blog de terres cuites.<br /> Je me dis qu'elle devrait peut-être essayer des séries limitées de vanités miniatures en matière précieuse, dans de petits écrins à porter sur soi. Genre "memento mori" ou "hominem te esse". Cela pourrait faire de très jolis cadeaux de baptême.
R
Bonjour Géhèm !<br /> <br /> Ah! Elle est bonne Tartie ! Je trouve Tartie mariole ... sans hain et j'en reprendrais bien une petite tartine !<br /> <br /> Tout ça pour dire que j'aime beaucoup ! Merci !<br /> <br /> Le Rotpier
Répondre
G
Que n'as-tu ajouté qu'elle t'épate, c'eût été la Tartie-fête au complet. :o))
A
Je suivais régulièrement dame Tartie jusqu'au jour où j'ai perdu le lien et je suis super contente de la retrouver. Beaucoup d'humour et d'autodérision et un talent dingue. Merci Géhèm, tu as eu une idée de génie de nous proposer ce lien!
Répondre
G
St Antoine de Padoue, vous qui faites trouver tout..., priait ma maman. Cela marchait toujours, avec moi c'est pareil. :o)))
L
ahhh j'adorais ce blog que je suivais régulièrement. Un vrai régal et du talent !
Répondre
G
Mieux qu'un blog, la galerie... Et de Conflans à Place des Vosges, même pas besoin d'une boussole. ;o)
P
Sympa la dame, beau travail! Elle m'a fait découvrir la patologie, déjà que j'aimais les pâtes au logis alors tu imagines ma joie ;-)
Répondre
G
Des pâtes, des pâtes... Tu me parais assez facile à contenter, c'est comme moi : peut-être pas faciles à modeler, mais on est quand même globalement de bonnes pâtes quoi ! :o)
D
je me disais bêtement "tiens... on dirait Sigmund"???"qu'est-ce que ça a à voir avecBarby ?"
Répondre
G
Tu te poses de drôles de questions, mon Durdur. Allonge-toi, je suis sûr que ça va viendre. :o)<br /> ...Et profite de tes vacances.
C
elle est vraiment elle est vraiment elle est vraiment phénoménale<br /> la lalala lala la la lalala lala la (bis) :-)<br /> en plus chez elle aussi il y a un wc...j'ai pissé de rire :-))
Répondre
G
Je ne critiquerai certes pas ton enthousiasme, mais pisser tout de même, alors que le wc était occupé ! Tu aurais au moins pu t'excuser. ;o)