1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 08:15

Celle de tous les saints, pas vrai ?

Saint Géhèm (90 x 100), par Cécile Falchéro.

Saint Géhèm (90 x 100), par Cécile Falchéro.

J'ai la chance d'avoir été canonisé de mon vivant, en l'an 2000. C'est un souci de moins et un précieux gain de temps.

Juste pour dire que je ne suis pas mort mais que je manque terriblement de temps pour en consacrer à ce blog et pour rendre des visites aux uns et aux autres.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Canonisé de son vivant ? Ça doit faire mal...
Répondre
G
Ce n'est pas pire que l'enfer et c'est tout de même bien de pouvoir en témoigner. ;o)
F
Bravo à Cécile Falchéro... une icone pour Géhèm qui me sied. J'ne savais pas que l'un de mes bloggeurs préférés était un Saint. Mazette j'en suis toute chose.. hihihii<br /> Bisous bisous
Répondre
G
T'as de ces relations, hein, tu vois. :o))<br /> Bisous Fanfan
A
On a quels avantages quand on est canonisé, j'suis en train de réfléchir si ça vaudrait le coup...<br /> Tu travailles à ton roman, j'espère!!!
Répondre
G
Ne va pas te casser la tête pour ça, tout le monde finit par attendre de toi des miracles : c'est pénible. ;o))<br /> ...Mais quand on me prie... (A suivre, une petite surprise pour exaucer tes espoirs) ;o)
D
belle facture médiévale
Répondre
G
Eh oui, ça ne me rajeunit pas ! ;o)
R
Bonjour Géhèm !<br /> <br /> Bonne fête Géhem !<br /> Que tous les seins soit avec toi !<br /> Ainsi-soit-il !<br /> <br /> Et pis c’est tout !<br /> <br /> Bonne journée !<br /> <br /> Rotpier<br /> <br /> https://rotpier27.wordpress.com/
Répondre
G
Je vais pouvoir me constituer une belle collection d'aréoles, merci ! :o)
H
Quelle chance tu as quand même !
Répondre
G
Il me semble que c'était mieux à l'époque où je n'étais que bienheureux. ;o)
W
Les seuls saints que je vénére sont les seins des femmes ,tous sans exception, la fête aux nichons comme le saucisson et mort aux cons.
Répondre
G
Tu as gardé toute ta fraîcheur juvénile ! :o)))
P
Bonne fête alors Géhèm et à plus tard.
Répondre
G
La fête passée, adieu le saint ! ;o)