31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 04:57

Quoi d'autre ?

Ah si ! peut-être encore cette courte nouvelle de Gaëlle Héaulme :

Déjeuner en paix

 

Quand je me lève, il est assis dans la cuisine.

À travers le carreau, je peux voir son dos, la saillie des omoplates, ses cheveux blanchis par endroits. Ses mains sont posées à plat sur ses genoux. La cafetière reflète en l’allongeant son visage, si bien que je peux détailler à la fois le dos sans fantaisie de mon mari et sa longue tête soporifique, légèrement tournée vers le poste de radio. Lui ne m’a pas encore vue.

 

Je rentre.

 

Aussitôt il commence à me parler. Je lui fais signe qu’il me faut d’abord mon café. Je lui fais ce geste chaque matin depuis bientôt vingt ans mais il ne peut s’empêcher de commenter les informations que la radio diffuse. Ses paroles sont exaltées, sa voix rapide pénètre dans mon crâne comme une petite aiguille blanche et brûlante.

 

Je m’assois en face de la fenêtre qui donne sur le jardin. Il se lève et me sert mon café sans cesser de parler. Il est massif et me cache la vue. Du plat de la main je le pousse très légèrement sur le côté. Dehors je vois les arbres qui bougent doucement et l’herbe qui mûrit. Je mets un sucre dans le café et je tourne.

 

Depuis toutes ces années, j’ai eu beau mettre le réveil un quart d’heure, une demi-heure avant l’heure habituelle, il est toujours levé avant moi. Assis dans la cuisine. Guettant ma venue.

 

J’ai envie d’aller dehors, je lui dis, Je vais boire mon café dehors. L’air frais du matin me fait du bien. Il me suit. Il s’assoit en face de moi. Il parle.

 

Je ramasse une pierre, un objet lourd qui tient tout entier dans ma main. Il commence à me raconter sa longue, longue journée d’hier.

Je frappe un grand coup sur son crâne.

 

Il se tait un court instant, puis il murmure, Voyons.

 

Je frappe encore. Son corps s’affaisse.

Mais ce n’est pas fini.

- Voyons, qu’est-ce que tu fais ?

Je note que sa voix a faibli. Il tient sa tête dans sa main, et le sang coule abondamment de la plaie.

 

Il est monté dans la salle de bains. Je reste tranquille un moment. Par la fenêtre, il continue, une serviette-éponge enroulée autour de sa tête :

- Pourquoi fais-tu des choses pareilles ? – et il fume un de ses satanés cigarillos. Faut-il que j’appelle la police ?

Je vois comme ses mains serrent les montants de la fenêtre.
Puis il revient, il chancelle un peu en s’asseyant sur le banc.
J’enjambe les plantes, les jouets. Dans le tas de bois je choisis une bûche.

- As-tu quelque chose à me reprocher ?

Un grand coup en pleine figure. Il tombe, le cigare roule sous mon pied, je le ramasse et je tire une bouffée.

Il essaie encore de m’expliquer quelque chose. Je donne un coup si fort qu’il ne dira plus rien. Comme il râle un peu, je lui fourre l’emballage des croissants dans la bouche, je le fais rouler loin de ma vue et je le laisse allongé dans l‘herbe.

 

Je prépare un café bien tassé, et des tartines beurrées. Je déjeune toute seule dehors en écoutant les oiseaux.

 

Je crois qu'on nous annonce de la douceur pour aujourd'hui.

Bonne journée, alors.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ti suisse 26/02/2017 16:55

1) "Visez bien et Frappez fort !"
dit la notice qui accompagne le p'tit marteau en caoutchouc, ..en réponse (Et réception de votre chèque) de notre annonce: "comment vous débarrasser des puces de votre chien"

2) si: "le sang c'est la vie" -sucrez le ! (mais pas trop?)

bien évidemment: 2-histoires vraies (!) tant le suisse ne badine pas avec ses choses là !
..ah bon? et quelles seraient 'ses vérités' ?!
- d'abord il mange à tous les râteliers, (ni ne manque de bois)
- ensuite, qu'importe si plus chocolat que kawa, de tout il fait son gras !
-

ti suisse 28/02/2017 20:45

t'as pas vu mes dents.. z'en chient à mâcher du slogan !
t'as pas vu ma carte Vitale ?!
t'as vu mon réseau social ?!
à l'occase, tu m'en fileras des nouvelles (no urgence)

un ti conseil, (et) sur la curiosité ? ..nân, pourtant bon payeur ni radin mais bien trop économe (savoyard) alors juste vous dire de bien mémoriser votre mot de passe (j'en suis affranchi: pas de tête !)
Et, avant que les murs vous dépassent, d'en profiter !!
(ou) à défaut de trouver la sortie.. bon appétit !

Géhèm 26/02/2017 19:25

Dis-moi, j'ai l'impression qu'il vaut mieux t'avoir en photo qu'à table, toi ! :o))
Plutôt avantageuses, d'ailleurs, tes photos sur facebook et linkedin. ;o)

Rotpier 31/01/2017 19:33

Salut Géhem !

Mais c'est vachement sympa ce petit récit ! Comme quoi le café mène à tout !

Bonne soirée ... avec café ou pas !

Le Rotpier

Géhèm 31/01/2017 20:06

Je me demande si en réalité tout ne vient pas de l'absence des croissants parce que, tu l'auras remarqué, on n'en a pas vu la couleur des croissants ; on n'en a vu que l'emballage !... Et avec Fernand Reynaud, rappelle-toi, on avait déjà été au bord du drame.

Mimi 31/01/2017 15:56

J'ai peur de commenter. Je ne voudrais pas faire de bruit. Aïe, ça y est, j'ai mal à la tête !

Géhèm 31/01/2017 16:25

Mais non ! Qu'est-ce que tu vas somatiser là ! :o))

les Caphys 31/01/2017 11:23

excellent !!! Le café avant toute chose merde !

Géhèm 31/01/2017 12:38

2 sucres ? ;o))

Photonanie 31/01/2017 10:05

Chouette, j'ai aussi un tas de bûches! C'est même lui qui les a coupées...
Mais je ne m'en servirai que pour le chauffage parce que le café il me le prépare, me le sert et veille à mon bonheur depuis un paquet d'années :-)

Géhèm 31/01/2017 20:09

On sait malheureusement trop comment tout ça finit par se passer... On commence avec les bûches et... ;o)

Photonanie 31/01/2017 19:49

Ben oui, vraiment!

Géhèm 31/01/2017 12:37

Il les coupe à la tronçonneuse ? ;o)

on râle encore 31/01/2017 09:37

oui, puisque les nouvelles sont mauvaises d'où qu'elles viennent........ou presque

Géhèm 31/01/2017 12:36

Ces 35 nouvelles-là sont excellentes... A lire néanmoins de préférence à distance des repas.

almanito 31/01/2017 07:31

Oh c'est excellent! Et comme je me reconnais...jusqu'à un certain point car tout le monde sait dans mon entourage qu'on ne doit pas apparaitre sous mes yeux tant que je n'ai pas bu mon café et fumé ma première clope. J'adore le ton neutre du récit: un petit bijou.

Nadia 02/02/2017 14:59

je viens de lire une partie des petits trésors qui parsèment son site: c'est une très belle découverte.
biz

Géhèm 31/01/2017 12:34

35 du même cru.
Pour en savoir un peu plus sur elle :
https://gaelleheaulme.wordpress.com/

Recherche