9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 11:59

Plus d'un demi-siècle à décrypter, les enfants ne peuvent pas s'imaginer ce que c'est.

Revenons-en donc pour eux à l'essentiel avec deux exemples d'une journée type prise au hasard.

La première, en 1963 :

La seconde, en 2014 :

J'espère que vous avez compris où ça coince maintenant...

Sinon, n'hésitez pas à me demander des détails. Je pense être encore tout à fait apte à vous faire loler le partage.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nadia 11/05/2017 11:56

lol... oh mon dieu pardon je crois que j'ai joui :)

Géhèm 11/05/2017 13:46

Ne t'excuse pas, c'est tout naturel... même faire pipi de rire, d'ailleurs. ;o))

charlie 10/05/2017 17:17

le hasard fait bien les choses!... et on s'étonnera qu'il n'y ait plus d'enfants ;-)

Géhèm 10/05/2017 20:34

Le hasard fait bien des enfants ! On peut bien leur parler des choses de la vie. :o)

Rotpier 10/05/2017 09:17

Bonjour Géhèm !

Belles tranches de lit !
L’une se fait reluire le vestibule
et l’autre l’armoire à bits… deux époques différentes !

Et pis c’est tout !

Bonne journée !

Rotpier

https://rotpier27.wordpress.com/

Géhèm 10/05/2017 12:00

Tu tiens les bons bouts pour un petit pastiche. ;o)
Santé !

Mimi 09/05/2017 20:08

Comme quoi, le grand ménage de printemps a du bon ! La version de Jeanne Cherhal est une pure friandise à se faire déglinguer le dentier...

Géhèm 09/05/2017 20:48

Et (n'ayons pas peur des mots) à se faire dépoussiérer le clavier. :o)

fanfanchatblanc 09/05/2017 19:41

Très drôle... un dépoussiérage via les réseaux sociaux.. mais impossible de se détacher de la version Colette Renard... Hihihhihi
Partageons, partageons
Bisous

Géhèm 09/05/2017 20:58

Oh, pardon Fanfan. Je m'aperçois en me relisant que je t'avais sautée (dans mes réponses, en tout bien tout honneur !). :o))
Voilà qui est réparé. Vive l'amour libre et joyeux !
Bisous

durdan 09/05/2017 18:46

adaptation intéressante mais c'est une satire cette fois
C'est la Colette qu'a fait les paroles de la 1ère ?

Géhèm 09/05/2017 20:43

L'auteur des paroles est Guy Breton (dont Les histoires d'amour de l'Histoire de France ont enfiévré au moins deux générations de boutonneux prépubères). :o)

les Caphys 09/05/2017 17:38

excellent ! et toujours d'actualité

Géhèm 09/05/2017 20:39

Inusable et so french !

Hopla 09/05/2017 16:26

C'est un message à Brigitte ? Je n'ai pas bien saisi la subtilité de la chose, mais dans le doute je vais prendre les deux, je vais m'arranger, si si ....

Géhèm 09/05/2017 20:20

Tu me parais avoir les dispositions... ;o)

durdan 09/05/2017 14:21

hou là....j'écouterai ce soir

Géhèm 09/05/2017 20:18

Je ne doute pas que dans la journée tu as eu mieux à faire. ;o)

almanito 09/05/2017 14:14

La première est plus gourmande on va dire, et qui d'autre que la géniale Colette Renard pour interpréter ces paroles à l'époque (chanson à double sens est-il précisé sous la version d'Armelle qui vient après - ah bon? :)) ) La version Jeanne Cherhal est excellente aussi, faut vivre avec son temps mon bon monsieur :)

Géhèm 09/05/2017 20:16

Je n'avais pas vu la version Armelle ; la précision vaut en effet son pesant de cacahuètes. :o))
...Faut vivre également avec son âge, hélas, et la raison finira par me réduire à la modernité. :o))

Je serais ravi de retrouver chez toi quelques nouveaux reflets de Corse ou quelque récit dont tu as le secret.

Recherche