6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 16:55

Ah peuchère, l'heuchère ! Le peintre figuratif la préfère en photo...

Le désespoir du peintre

Une photo d'un massif floral (heuchera, à droite) à découvrir parmi une profusion de végétaux décoratifs ou nourriciers dans le blog de Mo qui nous fait partager son petit coin d'Eden, tout en nous rappelant que depuis Adam et Eve le paradis terrestre... ça se gagne le plus souvent à la sueur de son front et au prix de courbatures, d'attention soutenue et d'efforts répétés.

 

Fleurs, fruits, légumes. Bassins, fontaines. Poissons, oiseaux. Tout ce qu'il faut pour rendre le désespoir du rapin supportable. Manquerait plus qu'il vienne se plaindre, celui-là !

Le peintre et sa palette ont été extraits d'une huile sur toile de Carl Spitzweg (1808-1885).

"Le peintre dans une clairière" (1850) / Photo : Joachim Nagel.

"Le peintre dans une clairière" (1850) / Photo : Joachim Nagel.

Plaisir des yeux, conseils éclairés sur les choix des végétaux, calendrier d'entretien, idées d'aménagement, tentations gourmandes, mais pas que...

La nature s'invite aussi au-delà du jardin à l'occasion des vacances et elle ne fait pas si mal les choses, finalement.

Je me suis en outre réjoui de trouver dans la prose savoureuse de Marc des souvenirs pleins de vie qui ne manqueront sans doute pas de réveiller des échos chez beaucoup.

(A découvrir dans "C'est à quel sujet ?" / module : Sélectionner une catégorie / Prose à Marc) 

Un petite compilation rafraîchissante d'oiseaux affairés autour de leurs mangeoires d'hiver, qui ne manque pas d'humour, pour conclure :

Partager cet article

Repost 0
Published by Géhèm - dans AILLEURS
commenter cet article

commentaires

écureuil bleu 29/07/2017 14:19

Bonjour Géhèm. Un jardin bien sympa et bien entretenu. Je suis plus attirée par la forêt du peintre. Auprès de mon arbre, je vivais heureux chantait Brassens, moi c'est au pied de mon catalpa que je me prélasse en lisant. Bon après midi.

Géhèm 30/07/2017 17:11

Très bel arbre, le catalpa, qui a en outre, à ce qu'assurait ma grand-mère maternelle, la vertu d'éloigner mouches et moustiques. Idéal pour lire, dans son ombre, "Sa Majesté des mouches" de William Golding ? Je l'ai lu pour ma part il y a bien longtemps. Je me souviens que c'était à Aix-en-Provence, mais était-ce sous un platane ou un pin parasol ? J'ai la mémoire qui flanche... ;o)
Bonne soirée de dimanche.

ti suisse 08/07/2017 14:48

Ah-ah l'heuchère est son nom.. j'en ai plein, j'adore ! fleurie toute l'année ou presque,
aussi des piafs, -le couple de tourterelles installés dans une caisse de vin (Bourgogne) au dessus du volet de la chambre, ont pondu-produit 8 tourtereaux l'année dernière !
Il me reste des caisses !
Les hérissons, tous des 'Léon', nichent dans le garage, se régalent de la gamelle des chats.
Le néflier donne à donf ! aussi le mûrier, ..plus tard les figues, etc.
Sous le saule, la table-à-tout (miam!) les glaçons dans le frigo.

Citadin rural (le contraire ? disons les deux: bouseux) je kiffe et soigne mon joyeux bordel,
d'ailleurs samedi dernier, en cadeau je reçus (une longue histoire, je l'abrège) :
"un nain !" (auteur inconnu) en plâtre, joufflu, coloré et rigolard !
avec son balai, ..aurais-je préféré la hache ?
Aïe ! ..ne pas me le faire piquer..
Et si je l'appelais Boris ?!
..je te l'avais promis l'hiver dernier, qu'importe qql retard, car entre printemps et été je lisais "L'automne à Pékin".
J'y vois cette dédicace crayonnée "thoughts to Géhèm, Ambilly, vide grenier, mai '17"

/jardin; les arbres plantés sont nommés d'après des camarades disparus,

Je reviendrai (si tout va bien !) te parler de ma conscription militaire ? (Lyon, 1974) qui ne dura que 4 heures, .."tirez-vous !"; voilà c'est fait.
Ou du Festiventu ? Calvi, (9x festivalier; F Arthaud, Tignous..) et invité par le 2° Rep dans le Transall, pour sauter donc; eux en kaki nous en fluo.. accompagné de Pascal Piazzalunga et Val Montant, qui se tue (base jump) en 2006, son frère Antoine en 2011 (pareil)

Pas belle la vie, ..bise

Géhèm 08/07/2017 15:17

Si tu veux attirer des palombes, mets des caisses de Bordeaux. ;o))
Toi aussi, t'as un petit paradis qui me plaît bien. Rien que les glaçons, j'imagine la suite...
Suis très honoré de ta dédicace à Géhèm, j'vais plus me sentir poéter... ;o)
J'attends la suite avec une curiosité toute amicale.
Bise.

durdan 07/07/2017 07:32

y en a des qu'ont des oiseaux pas farouches

Géhèm 07/07/2017 14:30

Tu ne crois pas si bien dire. ;o)
https://leodamgan.wordpress.com/2016/10/30/le-heron-voleur/

Et si tu veux en voir d'autres :
C'est à quel sujet ? / Sélectionner une catégorie / Faune sauvage

Photonanie 06/07/2017 22:46

Joli blog que j'ai apprécié. J'aime bien les heuchères, je trouve que le feuillage est très joli au jardin. J'en ai aussi des caramels, des pourpres, des "pluie de feu" et de belles "limoncello" qui éclairent très bien un coin un peu sombre du jardin.

Géhèm 07/07/2017 02:19

C'est exactement ce qu'explique l'article du Monde : "On rencontre le plus souvent les heuchères dans les jardins de grand-mères." ;o))
Blague à part, j'aime aussi beaucoup cette plante dont les fleurs sont du plus bel effet dans les bouquets champêtres.

Willow 06/07/2017 21:57

Dans la famille « Sexy fracassée » je demande la fille. Tu as intérêt à dire bonne pioche. Pour la sueur et les courbatures Mo à raison, je n’arrête pas de le rappeler à mes jardiniers ;O))

Willow 08/07/2017 23:00

La soirée est plutôt cool, alors c’est promis je ne claquerai personne … Ceci dit avec tes moyens, on pourrait faire un beau coup, c’est peu de le dire ;O))

Géhèm 08/07/2017 22:16

Bon, ça va, c'est dans mes moyens... Mais ne va pas tout claquer dans la soirée, hein. ;o))

Willow 08/07/2017 18:08

Prend moi pour un jambon ! Arrête de découenner ! Tu me dois le respect mon gars. Pour la sardine, j’avoue qu’elle mérite un triple banc ;O))

Géhèm 08/07/2017 14:48

Mon cher Willow, tu m'inspires.
Aucun rapport, sinon le travers, je viens d'avoir une idée pour une définition qui devrait faire le bonheur des cruciverbistes...

Travers de port : sardine.

N'hésite pas à me dire si je te dois quelque chose. ;o)

Willow 08/07/2017 13:39

Tes pensées matinales sont sans dessus-dessous. Je crois rêver, un sans-culotte qui choisit cet endroit pour, envers et contre tout, dévoiler ses travers. ;O))

Géhèm 08/07/2017 08:01

Ben quoi, t'es pas là pour mon petit lever ! Comment j'vais savoir si j'ai pas mis ma culotte à l'envers ? ;o))

Willow 08/07/2017 00:18

Le tout sans nuit blanche et idée noire, avoue que de nos jours cela relève de l’exploit. L’homme de l’ombre te souhaite une nuit royale ;O))

Géhèm 07/07/2017 23:38

Hé hé, Votre Emminence se grise ! :o))

Willow 07/07/2017 20:16

Par Saint-Georges ! Ne t’avise pas de toucher mon carrosse mon gaillard ! Sinon je te ferai rendre gorge.

Géhèm 07/07/2017 17:58

Montjoie ! Saint-Denis ! A la portière du carrosse, alors ! ;o))

Willow 07/07/2017 17:06

Et pourquoi pas flageolet en place publique tant que tu y es ! ;O))

Géhèm 07/07/2017 14:52

Grandeur et décadence, cela se termine souvent sur la chaise percée, à côté d'un haricot. ;o))

Willow 07/07/2017 14:41

Il est vrai que le régisseur, en recevant ses étrennes, m’avait trouvé royal. Remarque, petit déjà, je passais un temps fou sur le trône ;O))

Géhèm 07/07/2017 02:29

Je vois ça, t'es comme Louis XIV dans les bosquets de Versailles, quoi ! ;o))

Willow 07/07/2017 01:19

Prendre un râteau ? Moi ? Tu veux que le petit personnel me boude ou quoi ? Bon parfois je roule une petite pelle par-ci par-là histoire de garder le contact avec la nature … Que veux-tu, on a tous un petit jardin secret ;O))

Géhèm 06/07/2017 22:48

T'as pas peur de te prendre un râteau ? ;o))
...Je me demande si tu ne serais pas du genre à pisser dans les jardinières. ;o)

Mo 06/07/2017 21:47

Bonsoir,
Tu as bien visité notre blog, on dirait!
Au fait, le désespoir du peintre est aussi celui des photographes, sniff!.
Tu as réalisé un beau montage avec une de nos photos et la peinture de Nagel.
Merci,
passe une bonne soirée,
Mo

Géhèm 07/07/2017 23:37

On a failli être voisins (si ce n'est que j'ai fait mon SN en 73/74) : j'étais marqueur au EC 2/5 Ile-de-France et c'est dans le cadre d'une campagne de tir des pilotes de l'escadron au large des côtes corses que je les ai accompagnés à Solenzara. Les relations avec les pilotes étaient très sympas mais nous n'étions que 2 marqueurs par escadron et nos contacts avec les équipes de piste n'étaient malheureusement pas très fréquents.

Mo 07/07/2017 18:51

Le monde est petit!
Marc était affecté à l'EC 1/5 Vendée.
Il a été très triste quand Sarko a supprimé cet escadron.

Géhèm 06/07/2017 22:45

Je me suis en effet longuement promené, ç'a été un plaisir.
(Nagel n'est que le photographe du tableau)

Bonne fin de soirée, je laisserai peut-être ultérieurement un petit mot à Marc : j'ai également connu les bases aériennes d'Orange et de Solenzara dans le cadre de mon service militaire, mais quelques années plus tard.

Recherche