13 mars 2018 2 13 /03 /mars /2018 14:03

Qui était vraiment Jeanne d'Arc ?

Proposition réductrice, vous en conviendrez. quand on a tant d'autres pistes à explorer.

Bien... On ne va tout de même pas y passer la nuit.

Juste un dernier éclairage personnel :

Bref ! La bonne Jeanne, on peut s'en moquer sans méchanceté comme de l'an 40.

Ce n'est pas ce que fait un certain Joachim Murat, maréchal d'opérette plus con que nature, dans un gazouillis qui devrait rester son plus beau fait d'armes.

 

...Eylau, le soleil brille brille brille !

Pourquoi donner un écho à ce genre de sinistre abruti ?

Parce que derrière se profile le nom à venir qui vise à donner plus de respectabilité au Front national : Le Rassemblement national.

Beau rassemblement, en effet !... Je proposerais plutôt : Ramassis.

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Bonjour Géhèm !

Le FN veut se refaire une virginité avec son changement de nom !

Sinon, pour le pucelage de Jeanne d’arc, on peut
profondément douter qu’elle l’avait encore :
il y avait un tel tirage sur le bûcher qu’il fallait bien
qu’il y ait une ouverture considérable dans le bas !

Et pis c’est tout !

Bonne journée !

Rotpier

https://rotpier27.wordpress.com/
Répondre
G
Voilà comment on devrait expliquer l'Histoire aux enfants !
Benjamin Britten lui-même aurait gagné à en faire le thème de son opéra Le Petit Ramoneur. :o))
N
quiche lorraine ce n'est pas possible, on ne lui connaît pas de lardons ;)
biz
Répondre
G
Bon Dieu mais c'est bien sûr ! :o))
Bises
M
Mais pourquoi parler autant de Jeanne d'Arc, c'est un sujet brûlant?
.
Leonard Cohen - Joan of Arc - YouTube
https://www.youtube.com/watch?v=pPf5Ki9ygVY
Paroles
Now the flames they followed joan of arc
As she came riding through the dark;
No moon to keep her armour bright,
No man to get her through this very smoky night.… Plus
Répondre
G
Chaud comme une braise...

And if fire makes your body cold
I'm gonna give you mine to hold. ;o))

...Et merci pour le Leonard Cohen.
T
à l'Arc ?? ..des sioux !! (des sioux à l'arc, ..hahah !)
quant au soleil: Merci !
(hélas) j'ai la dose,
Répondre
G
Suivant siouplaît ! :o))
T
hahah! l'indien, ..ben oui l'Indien,
et, ils sont si choux, m'ont laissé des sioux !
aussi ne connaissant pas (encore) le contrariant ni sa destination, je vais insister, ..héhé, ne faut-il pas tout essayer ?!
G
Le rev'là, l'Indien ! Tu vas quand même pas commencer à te plaindre de tes vacances ! ;o)
J
Très joliment tourné en dérision (Eylau fallait y penser !) ça doit malheureusement passer très au-dessus de la tête de cette variété de cons.
J'adore cette posthume de tonton Georges.
Répondre
G
On n'est ici qu'entre gens de bonne compagnie. ;o)
...C'est une posthume éternelle.
C
y a de la densité historique!!! ;-))
Répondre
G
Et j'aurais pu y ajouter quelques post-it. ;o)
P
Comme seule particularité elle avait une cote de maille qui la distinguait des autres jeunes filles, ça doit être pour ça qu'elle est restée pucelle (elle risquait d'y laisser des plumes...).
Quand aux autres, F-haine ou R-haine, même combat!
Répondre
G
Alors, ce sera après le dessert. ;o)
Je passais ici pour répondre en coup de vent, je dois finir de préparer le repas et dresser la table.
P
Ben en visitant Rouen sur mon blog :-)
G
Mais où es-tu allée dénicher ça ? ;o)
P
Aussi mais surtout une "cote de maille" qui attirait tous les ornithologues du coin ;-)
G
Vouée au feu, elle avait en réalité une cote d'enfer. ;o)
On sait trop peu qu'avant Rouen elle avait brûlé la chandelle par les deux bouts.
A
Je pensais raclures nauséabondes mais ramassis c'est plus dans l'idée initiale de rassembler
Répondre
G
Il me semble en effet mais tout de même moins évocateur, bravo ! ;o)