22 novembre 2018 4 22 /11 /novembre /2018 19:28

Fut un temps béni où il suffisait, si t'étais curieux, d'aller au troquet. Même au fond du fond de la France d'en bas, t'en avais partout. Mais vraiment partout. C'était comme qui dirait la toile du poivrot d'avant internet.

Tu brisais la glace : "Remettez-nous ça !" Simple comme une brève. Avant Gourio.

La vie, celle du foie. La vraie, quoi !

Apéros : les verres de contact, comme le disait si bien l'orfèvre du comptoir, le trop oublié Antoine Blondin.

 

Et maintenant, quoi ? Trois communes sur quatre (pour pas pinailler) privées de bistrot. Pire ! où il en reste, on te fait miroiter le wifi gratuit. Résultat des courses : la France s'emmerde. Sans doute la raison qui fait que je trouve régulièrement des trucs de ce genre dans mes notifications : *** vous a envoyé un message sur votre adresse email de connexion. Veuillez consulter votre boîte de réception... Je vous tais les noms pour pas faire honte à ces pauvres gens dont je me plais à croire qu'ils n'ont qu'une idée : rire avec moi en toute discrétion.

 

Je vais les faire rire :

Il y a lurette qu'elle bat la campagne, mon adresse CONTACT ! 

Perdez pas votre temps.

Si toutefois, par extraordinaire, quelque aimable passant d'occasion souhaite me laisser un message pour établir un premier contact, la rubrique des commentaires constitue en soi un excellent cadre.

Photo : Antoine Blondin par Louis Monier.

NOTA BENE : Il semblerait que depuis la date de rédaction de cet article, le fonctionnement de mon adresse CONTACT se soit stabilisé (encore qu'avec OverBlog aucun fonctionnement de base normal ne paraisse être définitivement acquis). Alors, essayez, si cela vous chante.
Sinon, je le répète, un message déposé dans les commentaires de quelque article que ce soit fera parfaitement l'affaire : j'en serai a priori averti dans le cadre de mon administration (et pourrai ensuite l'effacer si tel est votre souhait).

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Bonsoir Géhèm .,je ne vois rien sur le décès de Jacques Kikoïne dit Yankel le 3 avril 2020.il allait avoir 100 ans le 14 avril 2020.Avec le confinement ,je n'ai pas pu aller aux obsèques.J'étais aux obsèques d' Henry Schley dont tu as fait un très bel éloge sur ce blog.Je sais que tu as fait un article sur Yankel de son vivant.Les deux artistes étaient très proches.C'est un art de vivre qui disparait avec eux.Au plaisir de te lire.
Répondre
G
Bonjour Anne,<br /> Merci de ton message. Si je n'ai encore rien mis en ligne sur le décès de Yankel, c'est (entre autres raisons, et pour la principale) que tu me l'apprends. Je vais m'attacher à préparer un billet aussitôt que possible. Je t'en tiendrai informée. Dis-moi si tu verrais un problème à ce que j'y attache le lien de ton site.<br /> A très bientôt au plaisir de te relire.
P
Il y a un autre "problème" sur ce blog, ou plutôt un truc agaçant, c'est qu'on n'est pas prévenu d'une réponse éventuelle à son commentaire. Il faut donc aller farfouiller un peu partout pour les retrouver. Si ça se trouve c'est une case à cliquer quelque part, je ne connais pas la planète Over Blog, mais je sais qu'il en est ainsi sur Canalblog.
Répondre
G
Je viens de vérifier mes paramètres : je ne peux rien faire de plus dans ce sens.<br /> La plateforme de Canalblog aurait pu me tenter il y a quelques années, mais je constate que les dysfonctionnements s'y sont multipliés ces derniers temps.<br /> ...Accommodons-nous des défauts de chacun tant qu'ils ne sont pas rédhibitoires. ;o)
P
Hello<br /> Chacun son truc, moi je réponds généralement en privé aux commentaires, mais comme l'adresse que tu as fournie ne fonctionne pas, voici ce que j'ai écrit en réponse à celui que tu m'as adressé : <br /> ---<br /> Je n'ai fait qu'y passer, et tout ce que j'ai aimé, c'est ce coucher de soleil... <br /> Merci pour ta visite ici, et n'hésite pas à revenir me donner la réponse pour l'attribution des différents points cardinaux aux consonnes, ça va m'empêcher de dormir ! ????<br /> ---
Répondre
G
Toi, au moins, tu te balades sur ce blog... On voit le sportif.<br /> Et capable, apparemment, de rebondir sans échauffement et sans effort presque 4 heures après. ;o)
T
NB, dans 'zen' il y a: qu'importe la validité de l'adresse (ai-je bien compris le propos)<br /> enfin, pour moi ça ne change rien (héhé)
T
zen, (et) pareil, virgule, 'je ne fais que passer', aussi profitant de la proximité de Lucette, pas loin, disons la chronique précédente, une belle fesse de face l'accompagne, telle une anecdote avec qql coïncidence (chic) <br /> merci de l'Alphabaps (délicieux tableaux 'Question' et 'Paysage avec point de vue', 28 juillet 2010) et Paul Morand suit (j'avais égaré, mais en poche 'L'homme pressé', retrouvé et fini récemment) alors à demain matin, ou après une p'tite sieste,
G
Bonjour et encore merci pour ton avalanche de coms. ;o)<br /> Je te laisserai une adresse valide à l'occasion d'une visite sur ton blog.<br /> <br /> - S'agissant de La Grande-Motte, je n'ai plus très envie d'y aller après l'avoir beaucoup fréquentée dans ses premières années. Il y a tout de même dans cet étalage de béton un point fort que les visiteurs de passage ignorent. Ce sont tous les cheminements de verdure qui permettent de se promener à pied ou à bicyclette sur des kilomètres sans être importuné par la moindre voiture.<br /> <br /> - S'agissant de l'Alphabaps, je viens de te répondre. Cela valait la peine d'attendre. ;o))
R
Bonjour Géhèm !<br /> <br /> Dans le fond, tu es un grand sage <br /> à défaut d’être un grand singe <br /> … encore qu’il n’y ait pas de déshonneur à l’être !<br /> J'adore : "Apéros : les verres de contact, " ça c'est bien vu !<br /> <br /> Et pis c’est tout !<br /> <br /> Bonne journée !<br /> <br /> Rotpier<br /> <br /> https://rotpier27.wordpress.com/
Répondre
G
Grand singe dans une vie à venir, meilleure peut-être ? Je me verrais assez bien en bonobo. ;o)
M
De nos jours on rencontre plus de cons que de tact que ce soit au bistrot ou sur internet ;)
Répondre
G
C'est tout simplement que l'usage de l'apocope l'emporte sur l'usage de l'aphérèse, non ? J'ai du mal à imaginer des cons dépourvus de tact, mais je suis peut-être trop bon... ;o)))
T
(je relisais le billet) ..ça me fait penser, le soir où je rencontrais ma femme, d'aujourd’hui, une bringue, des potes, un rade (putain! en 2000, et l'addition en francs) <br /> Elle me dit, vu que je lui demandais où je pouvais la péchot phase deux, après lui avoir signifié qu'elle avait le plus joli tarbouif du quartier (oh yeah) <br /> .."je te passe mon e-mail", dit-elle, <br /> - crévindiou, tu le fais exprès ! (était-ce trop beau ?) <br /> je veux ton numéro ! (si une esgourde peut capter) <br /> est-ce si compliqué; ce fut fait (crac dans la boite; préambule du 2° crac) <br /> <br /> pour la petite histoire (tout est vrai, garanti pur porc) elle me raconta plus tard, qu'à mon appel, elle s'était préparée un stock de raisons/réponses, toutes négatives, queue de chique; <br /> ..le cou surtout au nez, une première (!) ni où les yeux s'attardent d'habitude, <br /> le lendemain (j'étais avec ma fille, 12 ans, et la prévenais: "ma chérie, hier soir je rencontrais une chouette poulette, ouiz j'en rêvais cette nuit, on va la-voir") <br /> je l'appelle, .dring.. "allô, je fais un barbeQ au lac, tu viens ??" <br /> - "Oui !" <br /> j'adore les gonzesses, pas vous, <br /> <br /> moralité: le lac n'a pas bougé, le bistrot lui a changé de nom: Crédit Lyonnais, <br /> <br /> fin de la brève? ma fille, 30 ans, sa mère, aussi la mère de mon fils, la kiffent grave, résultat, quand elles sont ensemble je n'existe plus.. réussissant à en placer une! l'autre jour je leur lançais: "mon seul salut serait de faire pédé, hein les couillues", <br /> ..pourvu qu'ça dure,
Répondre
G
Tu me diras qu'un bistrot qui s'appelle Crédit Lyonnais c'est toujours mieux pour les liquidités que SFR ou Orange mais quelle époque à la con, quand même !<br /> <br /> On est les rois du monde quand nos meufs ont l'intelligence de s'aimer. ;o)
P
Je le savais qu'il ne fallait pas aller au contact avec Géhem ;-)
Répondre
G
Nuance, en effet. :o)<br /> Non, je ne la connaissais pas, mais j'adore celle-ci : "Si Dieu meurt, c'est Jésus qui hérite de tout."
J
ah oui, bien allumé le gazier ! C'est sûr qu'au bistrot tu trouves des gens plus équilibrés. ^^<br /> Est-ce que tu connais cette brève qui lui remettrait les idées en place ?<br /> "Je crois en Dieu. J'ai dit JE CROIS, j'ai pas dit que j'étais sûr."
G
Mais si, au contraire ! Laissez venir à moi les blanches brebis. ;o))<br /> <br /> ...A lire les noms de ceux qui se manifestent par l'intermédiaire du bouton contact, il s'agit apparemment à 99,99 % de sérieux agités du bocal. Le tout dernier : Curtis fen (je viens de jeter un oeil sur Google et suis tombé sur 3 de ses vidéos : sans commentaire !)
L
merde alors ! Moi qui voulais rester en CONTACT !
Répondre
G
Ben voilà ! La preuve que c'est parfaitement possible grâce aux commentaires. :o)
M
Moi, ce que je connais d'Antoine Blondin, c'est "Un singe en hiver", surtout le film.
Répondre
G
Cela dit, le film c'est aussi - pour beaucoup - les dialogues d'Audiard.
N
c'est dommage, il y a peut-être de gentilles dames qui ont voulu te faire des propositions honnêtes ;)<br /> biz
Répondre
G
Je veux bien le croire. La dernière en date portait le joli pseudonyme de z3k6a6x0. Une particulièrement timide sans doute. ;o)<br /> Bises
T
eh ouais les bistrots foutent le camp, c'est pas nouveau, <br /> ..il y a tellement de chaîne à la télé, <br /> mais il reste les coiffeurs ! <br /> (à "la main d'Or", Mohamed va bien, et pas cher)
Répondre
T
"gratter, gratter, ça f'ra toujours des miettes" disait déjà qql mémé, <br /> en effet, et qui n'a pas sa p'tite allergie ? ne me jette pas son toc !
G
Tu connais le propos de Pierre Desproges ?<br /> "J'ai horreur qu'on me tripote la tête en me racontant des conneries dans le dos." Je suis pareil. ;o)
C
comme au bon vieux temps? :-)<br /> https://www.youtube.com/watch?v=xzYmlqw2gsc
Répondre
G
On se connaît déjà, non ? ;o))<br /> Mais pourquoi aller chercher le bon vieux temps ? Blondin l'écrit lui-même : "Il faut savoir mourir avec son temps." ;o)<br /> Cela dit, je n'ai pas lu le roman, mais j'ai dû voir le film 2 ou 3 fois.