8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 12:35

Savoir-vivre et savoir-boire ne sont pas incompatibles, p'tit con...

Rébus n°124

Et tu peux me dire merci, la solution a été ajoutée au rébus n°123.

 

 

       

 

                               ¤   

         

            Pour faire plaisir à Charlie,

            la version "pochtron" >>

Solution du rébus n°125 :

Ainsi, libre à toi de préférer le poisson pané au poisson pas né et vis versa.

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Le pochtron éclaire le pochard mais le rabougri m'était resté obscur. ^^
Répondre
G
Les solutions sont là pour faire la lumière. ;o)
M
Ah merci, je suis allée directement à la solution. J'ai le neurone un peu fatigué...
Répondre
G
C'est tout le problème. Quand on en a deux, on peut au moins se reposer de l'un sur l'autre. ;o))
M
Après les brèves de trottoir retour à la brève de comptoir. ;)<br /> J'ai coincé sur le rat...
Répondre
G
S'il était besoin, voilà qui nous prouve que le "p'tit con" ne s'applique pas à toi. ;o))
M
peut-être qu'il me manquait un verre, de fait. :)
G
Pas suffisamment gris, peut-être ? ;o)
C
à proscrire aussi fermement sinon plus: pochtron (poche+tronc) ;-)
Répondre
G
Sinon plus, et ça ne coûte pas plus d'images. ;o)
N
je fais des progrès, je comprends les solutions de + en + vite :))
Répondre
G
C'est très bon(s) signe(s) : les 2 +, je veux dire. ;o))
P
Pffff! Gâche métier Durdan ;-)
Répondre
G
Je n'avais aucune intention de mettre un rébus aujourd'hui, mais en passant sur ton blog j'ai lu comme tu étais affectée par l'absence de celui de Rotpier. Alors, ni une ni deux (parce que Rotpier ou pas c'est dimanche) je me suis mis en devoir d'en créer un rapidos en début d'après-midi... Et cet énergumène t'a devancée. ;o))
D
mets toi dans la tête qu'on ne doit pas dire le pochard bourra mais l'ivre de poche<br /> ....peut-être
Répondre
G
Pas loin ! T'as trouvé à jeun ? ;o))