9 novembre 2019 6 09 /11 /novembre /2019 10:07

[...] Louis, enfant, accompagnait sa mère sur le marché de Dieppe pour vendre des dentelles anciennes... C'est là aussi que je vais ramas-ser ses galets...

- Les galets de Louis ?

- Vous n'êtes jamais allé sur sa tombe ?

- J'ose pas.

- Il faut. Ils sont jolis les galets que je rapporte. Y a des veuves qui préfèrent mettre des fleurs coupées sur la tombe de leur mari. Comme si un mort, ça suffisait pas. Depuis trente ans, moi je dépose des galets de Dieppe sur Louis. À côté du grand voilier. C'est lui qui nous emmènera au large tous les deux. Parce que j'y suis déjà moi ! J'ai ma place, c'est gravé "Lucie Destouches née Almansor 1912-19...".

- Pourquoi pas "1912-20..." ?

- "1912-30..." tant que vous y êtes ! [...]   Marc-Edouard Nabe, LucetteCollection Blanche, Editions Gallimard, 1995.

 

Ce sera 2019. J'ai appris sa mort hier matin. Elle avait 107 ans.

Je préfère l'article qui suit à quantité d'autres...

Retrouvons-la un moment en juillet 1944 à Baden-Baden, dans les pages de Marc-Edouard Nabe :

 

...

- Et vous qu'est-ce que vous faisiez toute la journée ?

- Mes exercices. Toujours. Danse et castagnettes. Tac, clac, tac. J'étais discrète. Je me foutais dans un coin. Pour danser, j'avais trouvé une grande salle vide dans l'hôtel. J'y passais mes journées. Quelquefois la Delforge venait me voir. Elle voulait que je lui donne des leçons. Drôle d'idée, dans l'incertitude où on était tous, de vouloir apprendre à danser... Elle jouait un air au piano et puis je lui montrais le pas à faire dessus. Elle essayait, mais elle était très maladroite, pas danseuse du tout. Dans le hall, on croisait des marchands de tapis en transit avec leurs tapis sous le bras. C'était des Juifs riches qui avaient réussi à fuir, et qui voulaient passer en Suisse, en Amérique, n'importe où. On les aurait vus dérouler leurs tapis et monter dessus pour s'envoler, on n'aurait pas été étonnés outre mesure ! Tout était tellement décalé, désaxé, déboîté... Il y avait eu avant et maintenant, c'était après. Ça je l'ai très bien senti. Ce départ et tout ce qui allait suivre a coupé ma vie en deux. Ça a créé un fossé entre les vivants "normaux" qui étaient restés en France et les autres passés de l'autre côté. Se sentir condamnés à mort, ça vous rend abstrait, vous comprenez ? [...]

 

De Nabe on pensera ce qu'on veut, mais on ne contestera pas sa qualité d'écrivain. Sa Lucette m'avait beaucoup plu lorsque j'en ai lu la réédition dans la collection folio, en 2012.

Moi, je n'existe pas, et je n'aime pas qu'on me demande de parler de Céline. Je ne comprends toujours pas comment Marc-Édouard a réussi à écrire ce livre. Tout est vrai comme dans un roman. C'est entre la vie et le rêve. Ça me rappelle son portrait de Billie Holiday où on ne voyait pas la femme, on voyait l'âme.

Si tous les écrivains sont dangereux, Nabe ne l'est pas plus qu'un autre. Il danse sur les sentiments. C'est ça, son style.

Tout a été dit. Maintenant, la parole est à l'écriture.

Lucette Destouches.

 

Lucette, Folio 2012, 422 pages.

 

Maintenant, la suite est l'affaire du graveur.

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Une rebelle. C'est interdit de ramasser des galets. <br /> Mais 107 ans c'est un bel âge pour une rebelle.
Répondre
G
Nous sommes deux. :o)
P
J'aime bien ce qualificatif. Espiègle. Et j'aime les gens qui le sont.
G
Espiègle. Elle était surtout espiègle, autant qu'on doit pouvoir le rester à 107 ans.
P
J'ai entendu ça au JT: il paraît que l'Ardèche a tremblé!
Répondre
G
Infox pour la seconde info.<br /> ...De toute façon tu aurais été tranquille. Tu sais très bien que les nuages radioactifs s'arrêtent aux frontières de la France. ;o)
P
J'ai entendu que l'Ardèche a tremblé à une échelle de 5.4 à côté d'une centrale nucléaire qui en supporte 5.5. On a eu chaud... :(
G
Comme une vieille carcasse... Ce qui ne me rajeunit pas, ma bonne dame. ;o)
R
Bonjour Géhèm !<br /> <br /> Sinon, t’as ça aussi :<br /> « A la fin de l’envoi je Destouches ! »<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=fOMmVIz5iNQ<br /> <br /> ça vaut bien un p'tit coup d' Cid ... non?<br /> <br /> C’était juste pour rigoler un peu par ce temps triste et pourri<br /> à ne pas sortir un poilu de son lit !<br /> T’as bien le bonjour de Lucette<br /> de la part du Rotpier dont l’esprit se barre en sucette !<br /> <br /> Et pis c'est tout !<br /> <br /> Bonne journée !<br /> <br /> Rotpier<br /> <br /> https://rotpier27.wordpress.com/
Répondre
G
Surprenant, pour le moins (l'épicentre n'était guère qu'à 25 km à vol d'oiseau).<br /> Séisme atypique, à ce que j'ai entendu : il n'y a pas eu de réplique... Je ne vais pas en rajouter. ;o)
R
Salut Géhèm !<br /> <br /> Oui, j'ai appris ça, ce doit être impressionnant !<br /> J'y penserai dimanche pour mes rébus ... ça peut secouer aussi !<br /> <br /> Bonne journée sans répliques ... sauf verbales !<br /> <br /> Le Rotpier
G
C'est toujours un plaisir de retrouver ce morceau de bravoure.<br /> ...Sinon, c'est une secousse sismique qui m'a tiré du lit alors qu'il était près de midi.
T
Lucette maniait les caractères avec grâce, sans s'y attarder.<br /> Elle aussi, à sa façon, consommait le verbe et l'esprit. <br /> (sa commande au graveur de pierre, j'hésite, prodigue ou pragmatique ?)<br /> <br /> Je ne crois pas Céline antisémite (ni Elizabeth Craig, sa muse) ni posture ni provoc (pas le style !) mais le juif serait la partie émergée de l'iceberg, celui de son aversion de l'humanité, ..le bourgeois, le fasciste, le marxiste dans la même cuvette des chiottes, alors une espèce de catharsis.<br /> Telle une collection de "passions tristes", présageait Spinoza.<br /> Pas certain d'avoir la même indulgence pour Nabe, certes une belle plume.<br /> <br /> "L'amour c'est l'infini mais à la portée des caniches", le docteur Destouches soignait tout le monde, et les pauvres gratuitement,<br /> entouré de chiens, de chats et de volatiles,
Répondre
G
C'est généreux de ta part...<br /> Surtout qu'il se retrouve pour la première fois vraiment seul au monde depuis que Lucette n'est plus là. ;o)
T
bah, faut bien y essayer (sinon qui le fera)
G
Ecorché vif et enragé, Céline éructait certes contre la totalité de l'engeance humaine, mais nier son antisémitisme est quand même pour le moins fort de café. ;o)
G
Homard l'a tuer? Il paraît que c'était une de ses friandises, ce qui tendrait à prouver que le homard tue lentement. :)
Répondre
G
Qui sait ? Pour ma part, je dirai qu'il faut peut-être se méfier du homard du 9 thermidor, mais à part ça... ;o)
J
Homard ce n'est pas ce tueur qui a liquidé si brutalement François de Rugy? ^^
R
Bonjour Géhèm !<br /> <br /> N’est-ce pas elle qui a écrit la chanson : <br /> Où Célin’ Célin’ Célin’ mène !<br /> Je crois, mais je n’en suis pas certain ?<br /> <br /> Sinon, à part qu’il a révolutionné le genre d’écriture,<br /> c’était un collabo et antisémite notoire,<br /> je crois même qu’il a travailler, avant d’écrire, dans une entreprise<br /> qui fabriquait de la naphtaline ?<br /> Mais là aussi, je n’en suis pas certain : ma mémoire flanche un peu<br /> et va bientôt aller faire un voyage au bout de la nuit…<br /> <br /> Et pis c'est tout !<br /> <br /> Bon cinq pulls : il va y en avoir besoin !<br /> <br /> Rotpier<br /> <br /> https://rotpier27.wordpress.com/
Répondre
G
Que d'incertitudes ! En matière de voyage, je ne vois guère que la SNCF pour en proposer davantage. ;o)
M
Noté... est-ce que tu connais ça?<br /> https://vimeo.com/249919793
Répondre
G
C'était une époque où je regardais encore la télé. J'ai vu l'émission, je n'ai pas lu le bouquin.
M
J'ai lu certains des bouquins de Céline mais il y a si longtemps que j'ai tout oublié.
Répondre
M
Merci! ;-)
G
Mais quelle idée aussi de lire Céline à l'école maternelle ! ;o))
M
Au bout de 50 ans et plus, ce n'est pas toujours une performance...
G
C'est une performance d'oublier Céline. ;o)
P
Je ne connaissais pas Lucette même si j'ai effectué le "Voyage au bout de la nuit. Ma fille se prénomme Céline mais c'est plus à cause d'Hugues que de Louis-Ferdinand ;-)
Répondre
P
Pas que je sache: pour moi c'est le prix de vente de ces sacs qui est surréaliste :-(
G
J'adore leur série "Les Miniatures Belgitude"... On échappe difficilement au surréalisme chez vous.<br /> Une parenté avec Paul Delvaux ?
P
J'ai quelques bricoles de la marque mais pas mon sac à main: en Belgique on est plutôt Delvaux...quand on a les moyens mais là aussi je n'ai qu'un porte-clé.<br /> https://www.delvaux.com/fr/depuis-1829
G
Tu peux tout me dire... Tu aurais même pu m'avouer que c'est à cause de ton sac à main. ;o))