24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 15:30

LITHE : Elément du grec lithos « pierre » *

PHONOLITHE (« pierre qui résonne »). Minér. Trachyte feldspathique qui se présente sous forme de laves compactes, sonores sous le choc.

marion-prep

Le poète à l'attaque d'un bloc de calcaire, sur fond de centrale de Cruas.

 

MARION, je crois me rappeler que Fanfan n'a pas été insensible au "superbe sculpteur" () dont j'avais déjà mis le site en lien sur l'article Débar'art du mois dernier. J'ai donc exhumé un court article-papier que je lui avais consacré en février 2002. Voilà qui nous rajeunira tous...

 

Marion : l’homme qui fait chanter les minéraux. Qui confiait, l’an dernier, à un journaliste : « Enfant, j’avais une vue exceptionnelle, je voyais les cristaux à l’intérieur de la pierre ». Comment ne pas penser qu’il y a lu sa destinée d’artiste ?

Du fond de l’atelier monte un refrain alerte que je reconnais aussitôt. Dominant le crachotement d’un vieux transistor, la voix de Marion se mêle à celle de Boby Lapointe tandis que résonnent, en contrepoint, ses coups de masse sur le burin :

 

La joie de ton chat se lit dans tes prunelles

Je sais bien qu’il n’est pas repu d’si peu

Mais je vois dans tes yeux qu’il est heureux

Quand il est heureux tu en deviens plus belle

 

Tu as beaucoup plus d’éclat

Que ne ferais-je pas

Pour la joie, pour la joie

Pour la joie de ton chat

Tra la la la

 

Car ton chat est aussi à moi.

 

Sitôt qu’il m’aperçoit, c’est le barde à papa qui se jette sur moi, bras ouverts, la barbe fleurie d’éclats de pierre, poudreux comme un mitron, hilare. Tout étourdi de l’effusion, j’émerge à peine de mon nuage de poussière qu’il entonne déjà, dans le sillage de la radio :

 

Elle s’appelait Françoise

Mais on l’appelait Framboise…

 

Amour quand tu nous tiens ! Mais chut ! nous entrons là dans des sphères privées. Chute de reins ? Chute provisoire en tout cas. Je me rends compte qu’il a l’esprit ailleurs, parti à tire-d’aile. « Le calembour, écrit Victor Hugo, est la fiente de l’esprit qui vole ».

 

On ne présente plus le sculpteur : né à Lutèce (qui s’appelait déjà Paris), en 1934 après Jésus-Christ, il a pris soin de marquer son chemin de repères monumentaux. J’en citerai arbitrairement quelques-uns : une statue de 3,50 m à Dammarie-les-Lys, une fontaine de 60 tonnes et le Jouteur à la licorne à Bourg-lès-Valence, une Sirène de 12 tonnes à Valence, le Gargantua de Pierrelatte (4,50 m), et une Flamme de 5 m à Guilherand-Granges. J’ai, pour ma part, une prédilection pour une belle Panthère noire en granit du Zimbabwe, qui a rejoint les cieux de son bassin parisien natal.

marion-panthere.jpg

Mais vous pourrez en découvrir bien d’autres, au fil de vos déplacements, et plusieurs galeries accueillent en permanence son travail, à Paris, Grenoble, Avignon, Liège, ou San Diego…

marion-nu.jpg

 

marion-feu-au-lac.jpg


Qu’on le voie en Petit Poucet exubérant ou en Sisyphe infatigable, roulant ses pierres d’une expo à l’autre, on ne sort pas de la mythologie. Et on revient toujours au calembour : « Où cours-je, dans quel état j’erre ? » Incorrigible Marion !

Boby Lapointe n’est pas pour rien dans son amour immodéré des jeux de mots – à la fin des années 60, ils avaient fait ami-ami et sévissaient souvent ensemble à « La Montagne Sainte Geneviève » (à Paris, pas à Miami).

L’Ardèche peut s’enorgueillir d’avoir su séduire et garder cet orfèvre du contrepet qui, en 58, est arrivé à pied à Saint-Laurent-sous-Coiron (en passant par la Chine ?), comme il s’en souvient. « A cette époque, mes voisins habitaient des gîtes rustiques et, si le vin était alors une pauvre piquette, les femmes des vignerons livraient quand même leurs crus aux ambassades. Temps révolu où, dans le Bordelais, le boutre du Sultan remontait encore le confluent de la Garonne. Je découvrais Alba et m’y montrais passionnément curieux des fouilles… »

On ne l’arrêtera pas. Bon, je vous quitte ; pour rien au monde je ne voudrais brouiller l’écoute du maître !

 

Je vous avais bien dit que cela nous rajeunirait !

 


link (Embrouille Minet)
link (Framboise)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géhèm 27/08/2012 16:11

@ Wydryck, Adam, Fanfan

Merci pour vos commentaires.
Circonstances... fatigue...
Pardonnez-moi de ne pas y répondre individuellement.

Amicales pensées.

ffanfanchatblanc 26/08/2012 04:07

Ben moi suis contente car le Marion .. effectivement je le kiffe.. et j'aime en particulier cette femme au dessus du "feu du lac".. ses rondeurs, sa décontraction et son sourire.. oui son
sourire... Merci Marion et Merci toi que je visite.. bisous joyeux et vive Boby Lapointe car je m'appelle Françoise et j'veux bien qu'on m'appelle Framboise...

Adam 25/08/2012 14:59

Bonjour Géhèm,
à mon grand regret, je ne suis pas fort dans les contrepèteries. Je ne comprend que les faciles, celles de la comtesse dans le Canard enchaîné m'ont données de gros maux de têtes ( en vain)!
Sans son, je suppose du Boby Lapointe !
Sinon, j'aime bien FEU AU LAC, pour la légende !
Amicalement, bon Week End ;0))

wydryck 25/08/2012 08:11

tu crois qu'ils vont faire rouvrir les bagnes pour lui refiler du taf , plus sérieusement chapeau l'artiste car étant moi même proche de la sculpture j'aime son travail

charlie 24/08/2012 22:19

jolie collection de contrepets j'en ai compté six j'ai bon?

Géhèm 24/08/2012 22:55



Je t'avoue que je n'ai pas recompté, j'espère que ça ne contresent pas trop !



Recherche