26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 16:35

Suis-je distrait ! Je m'étais pourtant collé un post-it DARK VADOR sur le front...

Ben non, je ne me prends pas pour le héros de Star Wars !

Pas plus que je n'ai un entonnoir sur la tête !... Je devrais ?

 

Mais je suis distrait : près de deux mois que je m'étais promis, à la suite d'un commentaire de Dan sur mon article Figure providentielle, figure dans laquelle elle avait cru reconnaître Dark Vador, d'évoquer Le Retour du Jedi dont peu d'entre vous savent que c'est Michel Jouin qui a créé l'affiche française.

 

Bah ! la page qui suit le fera mieux que moi et, tout en étant loin d'être exhaustive sur la carrière de Michel, je ne doute pas que vous y trouverez d'autres surprises :

http://www.jones-jr.com/ 

(Cliquez ensuite sur Saga, puis dans le menu Saga sur Le Temple Maudit, enfin dans Temple Maudit sur Les affiches. Vous y êtes : Rencontre avec Gil & Michel Jouin.) 

 

Sûr que ce n'est pas avec Jouin en octobre, mouches dimanche que je vous en avais réservé autant !

 

En 2003, je m'étais montré beaucoup plus sérieux ! Enfin, je fais comme je peux : 

 

DU JOUIN ROULÉ MAIN

C’était au siècle dernier : Michel Jouin créait des affiches pour le cinéma. Cela ne nous rajeunit pas. Est-il encore sage d’espérer que quelques-uns parmi vous se souviennent de Jean de Florette, La Voce Della Luna, Indiana Jones, Star Wars… sa nomination aux Césars pour Manon des Sources, son César -partagé avec son fils Gil- pour Cinéma Paradiso ? En 1990, le César ! Quand je vous disais que c’était au siècle dernier. Ce n’est pas une mémoire d’éléphant qu’il faudrait pour se rappeler tous les films qu’il a illustrés, mais celle d’un dinothérium… Et le tout fait entièrement à la main : on flirtait déjà avec l’anachronisme. Heureusement, comme dit l’autre, le progrès fait rage. Un dernier effort et, Dieu merci ! l’ordinateur sera à la portée des caniches. Il ne restera plus qu’à descendre les affiches de cinéma au ras du trottoir pour les mettre, elles aussi, à leur portée. Et une portée de caniches… Mais je ne vais pas commencer à plaisanter, l’actuelle uniformité insipide qui régit la création des affiches me met déjà d’une humeur de chien. 

 

Jean de Florette-Michel JouinJean de Florette - affiche de Michel Jouin 

 

Où il se confirme que le progrès contribue au bonheur de l’humanité : plus porté à cultiver son coup de patte qu’à la lever, Michel s’adonne maintenant entièrement à la peinture. C’est un plaisir pour ceux à qui une maîtrise exceptionnelle procure toujours des émotions. Et il a choisi de consacrer l’essentiel de son art aux animaux. Ça, c’est du vrai Jouin roulé main, et du meilleur ! Les organisateurs du Salon National des Artistes Animaliers ne s’y sont pas trompés, qui l’ont, à l’unanimité des membres du jury, désigné comme le lauréat de leur 27e édition.

 

Vous verrez que ce garçon finira au Muséum d’Histoire Naturelle. Du moins ses œuvres…

 

Michel-Jouin-1.jpg

 

Allez donc faire un tour dans sa galerie.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
<br /> le genre de Join que les cafards aiment<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> <br /> Bonne fumette, les Cafards ! Et y a aussi de la corne de rhinocéros, z'avez vu ça ?<br /> <br /> <br /> <br />