18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 05:31

18

Mon chiffre fétiche ? Non.

La date du jour ? Oui... C'est fou ce que tu peux être observatrice (teur) !

Mais, avant tout, le numéro qui peut te sauver.

D'après Jean-Léon Gérôme : Femmes au bain.

D'après Jean-Léon Gérôme : Femmes au bain.

Alors qu'est-ce qu'on dit ?

- Merci M'sieur Gérôme !

-​ Parfaitement ! Parce que s'il y en a un qui a bien mérité sa rosette, hein...

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 09:37

Je passe comme tout le monde ma vie à m'amuser.

Un peu moins que certains ? Peut-être.

On ne va pas commencer à chipoter.

Ce n'est pas parce que deux ou trois autres activités m'occupent que j'aurais le droit de laisser en plan ce si remarquable Jean-Léon Gérôme (dont j'ai déjà, mine de rien, amélioré huit barbouilles) sans lui avoir rendu l'hommage appuyé qu'il mérite.

Jean-Léon Gérôme (1824-1904) - Portrait avec casque de pompier de parade.

Jean-Léon Gérôme (1824-1904) - Portrait avec casque de pompier de parade.

Je lui dois bien en outre une petite page commémorative tant soit peu objective, même si je n'y perdrai pas moi-même mon temps :

​LINK

Et puis il y a cette enseigne qui sauve tout :

Jean-Léon Gérôme - O PTI CIEN.

Jean-Léon Gérôme - O PTI CIEN.

Un homme de droite qui, à deux ans de sa mort, sait encore faire montre (j'aurais peut-être dû écrire : lunettes ?) d'une telle fraîcheur d'esprit, n'est-ce pas remarquable ?

C'est en tout cas, à tout bien considérer, plutôt rassurant pour l'avenir.

Je me dois de conclure, après réflexion approfondie : certainement.

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 06:42

Eh oui, ce sera le septième Gérôme en sept jours.

Une petite contrainte que je me suis imposée pour me refaire la main.

Ouf ! Terminé !

D'après Jean-Léon Gérôme : "Le charmeur de serpent".

D'après Jean-Léon Gérôme : "Le charmeur de serpent".

L'image originale du tartuffe à rosette, pour comparer :

Gérôme : jeu d'ombre, sept et fin.

Vous savez quoi ?

Ce zèbre mériterait à lui tout seul qu'on lui dédie un calendrier des pompiers.

Cela vous dirait ?

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 06:14

Tomber comme à Gravelotte...

L'expression est parfaitement décortiquée, de la façon la plus amusante, ici :

LINK

Sincèrement, hein ! je m'étais bien promis de laisser notre grand Jean-Léon Gérôme national souffler un peu et dormir paisiblement sur ses lauriers dans la fraîcheur de sa ravissante résidence secondaire sise au cimetière de Montmartre, mais voilà...

Il a fallu que, hier matin, j'écoute bêtement la radio et que croyez-vous ? Primaire à droite d'un côté, primaire à gauche de l'autre, je n'ai entendu que la perspective de grands champs d'étripage.

Vous me connaissez un peu depuis qu'on se fréquente : mon imagination a couru.

Je me suis déjà vu devant un nouvel ossuaire de Douaumont où l'on ne pourrait que dire, une fois de plus ébaubi : Que d'os ! Que d'os !

Alors m'est revenu le souvenir de cette charmante huile du maître.

On regrettera (sincèrement, disais-je) qu'il ne soit plus là pour peindre les hécatombes à venir.

Il avait des dispositions, le bougre !

Un dimanche chargé... D'après Jean-Léon Gérôme : "La fin de la corrida".

Un dimanche chargé... D'après Jean-Léon Gérôme : "La fin de la corrida".

Pour les plus frivoles d'entre vous :

Le torero mort est d'Edouard Manet, le taureau de Dubout.

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 06:00

Manque plus que Nabilla !

A l'eau, non mais à l'eau quoi !... D'après Jean-Léon Gérôme : "Bains romains".

A l'eau, non mais à l'eau quoi !... D'après Jean-Léon Gérôme : "Bains romains".

Bien ! On va peut-être le laisser un peu tranquille, ce bon Gérôme. Doit plus avoir un poil de sec, le malheureux !

Puis, je vous connais : rien de rien à colorier... C'est trop dur !

Tiens, je vais le mettre en air tété un moment.

Je lui ai trouvé un endroit extra : LINK

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 05:05

Encore Gérôme ? Oui. Et du gratiné !

Dieu merci, je veillais...

La dînette contrariée... D'après "La dernière prière des martyrs" de Jean-Léon Gérôme.

La dînette contrariée... D'après "La dernière prière des martyrs" de Jean-Léon Gérôme.

Attention, les djeuns, je ne peux pas tout.

On sera tous très mal le jour où les fauves sauront réciter le bénédicité.

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 05:10

PAS CHER GRATUIT

PUBLICITE NON CONTRACTUELLE (image d'après J-L Gérôme : Bonaparte devant le sphinx.)

PUBLICITE NON CONTRACTUELLE (image d'après J-L Gérôme : Bonaparte devant le sphinx.)

Il faudrait être fou pour dépenser plus !

- Pas assez cher, mon fils !

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 07:47

Quel farceur, décidément, ce Gérôme !

Ah ! il en aura révulsé des bergers bêlants de la barbouille classique, en son temps, avec ce choix iconoclaste du hors-champ.

Je frémis à l'idée du traumatisme qu'il leur aurait infligé en y ajoutant une facture novatrice.

C'eût été mieux à quatre... D'après J-L Gérôme : "Golgotha, Consummatum est".

C'eût été mieux à quatre... D'après J-L Gérôme : "Golgotha, Consummatum est".

Pour ma part, la dernière triplette qu'il m'ait été donné de voir, c'était dans un concours de pétanque... Un autre monde !

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2016 3 07 /09 /septembre /2016 06:29

Peintre à rosette qui astiquait les casques à merveille et considérait les Impressionnistes comme le déshonneur de la France.

Zola en disait : Ici, le sujet est tout, la peinture n'est rien : la reproduction vaut mieux que l'oeuvre.

Une vraie pointure académique, quoi !

Vous l'aurez reconnu : Jean-Léon Gérôme.

Je l'aiiiiiiiime, celui-là !

Histoire d'en rire... D'après "Louis XIV et Molière" de Jean-Léon Gérôme.

Histoire d'en rire... D'après "Louis XIV et Molière" de Jean-Léon Gérôme.

Je m'en étais déjà amusé :

...Et, si j'en ai le temps, je ne suis pas près de finir d'en rire.

Partager cet article
Repost0
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 07:17
Un peu de poésie naturaliste.

Vous êtes en vacances en ce moment et vous avez le culot de me demander où on voit ça !

Il vous arrive parfois de regarder autour de vous ou quoi ?

Partager cet article
Repost0