15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 16:56

Dans la série AILLEURS, même pas besoin de me disperser sur le net !

Mais une invitation à laquelle je ne pourrai me rendre.

Autant vous la faire partager.

Une autre opportunité de visiter son site, mais aussi celui d'Helmut Krackenberger :

Pour ceux qui seraient disponibles et dans le coin :

Vernissage suivi d'un buffet et de la soirée inaugurale avec un concert lyrique de Kate Ladner et Nicholas Todorovic.

Un petit avant-goût ?

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 09:15

C'est, je crois, ce qu'on peut se souhaiter de mieux pour 2015.

 

L'ami Baps m'a fait parvenir quelques photos des épisodes diluviens qui, cet automne, ont touché la vallée de l'Ibie. Je ne jurerais pas qu'ici ou là il n'y a pas ajouté son grain de sel, mais ce sont des aspects de l'Ardèche méridionale que le touriste potentiel que vous êtes se doit de ne pas méconnaître.

Baps-Ibie-2014-a.jpg

Baps-Ibie-2014-b.jpg

Baps-Ibie-2014-c.jpg

Baps-Ibie-2014-d.jpg

 

Tout s'est nettement amélioré depuis et je laisse ces deux jeunes gens, qui en la matière sont mieux qualifiés que moi, vous présenter leurs vœux :

Baps-et-Luce-voeux-2015.jpg

 

Au sec...ours !

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 12:15

de mettre son nez dans les affaires des autres.

C.BOST-Pinocchio

(Un CLIC sur l'image pour l'agrandir.)

 

...Sauf quand c'est pour la bonne cause.

1 - Il me restait en réserve un Pinocchio, orphelin de Courbet, et j'ai toujours eu à priori de la compassion pour les orphelins.

2 - J'avais envie de vous faire découvrir la série Carré d'A Aix-en-Provence de C.BOST. Mais le mieux n'est-il pas que vous en parcouriez l'album après avoir cliqué sur le tableau ?

C.BOST-chaussure-a-son-pied.jpg

Partager cet article
Repost0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 07:00

Reçu par mail de l'ami Baps à la suite de mon post d'hier sur la Sainte Famille.

recyclage-Sainte-Famille-Baps.jpg

Peace and Love, my dear !

 

Une occasion de découvrir ou de revisiter son site récemment enrichi : LINK

Partager cet article
Repost0
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 10:00

Presse écrite, radio, net, télé : actu nationale, internationale, politiques de gauche comme de droite... je sature.

Hier, un besoin impérieux de m'aérer. J'ai soudain pris le parti de sauter dans la voiture et d'aller rouler, sans but préconçu, en rase campagne. C'est ainsi que je me suis tranquillement élevé, par d'étroites routes tortueuses, depuis la plaine fleurie de mimosas, amandiers, tulipiers, prunus, forsythias, pêchers... jusqu'aux étendues encore tout enneigées du plateau. Quelques heures de beauté sereine. Sur le chemin du retour, une chevrette et son chevrillard, en bord de talus : j'ai connu plus farouche que ces deux-là. Et puis, de retour dans le trafic -pourtant fluide- de la plaine, j'ai retrouvé l'imbécillité ordinaire.


Ce matin, un peu de ménage dans mes boîtes-mails : retrouvé une invitation de Catherine Perbost à découvrir ses dernières créations sur Flickr, le 27 janvier. C'est toujours aussi plein de fraîcheur.


C.BOST-Moa.jpg

 

C.BOST-La-Havane-2013.jpg

 

Je vous laisse le plaisir de feuilleter ses albums vous-mêmes : LINK

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 20:00

VISITA INTERIORA TERRAE RECTIFICANDO INVENIES OCCULTUM LAPIDEM

Littéralement : Visite l'intérieur de la terre, en rectifiant tu trouveras la pierre cachée.

 

Ce que, personnellement, je traduirai ainsi :

C'est au fond de toi que tu trouveras le germe d'un homme nouveau.

 

C.F.--V.I.T.R.I.O.L.jpg

 

J'ai été heureux de recevoir la photo de ce dernier tableau de Cécile Falchéro et de pouvoir l'ajouter dès à présent à sa petite GALERIE.

 

Cela étant, je file chercher une lampe de mineur.

À un de ces jours, peut-être...

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 09:50

À Charlie, en lui souhaitant vivement que ses tourments s'arrangent (voir son commentaire déchirant sur mon précédent post : "Pour un nouveau statut juridique de l'animal ")

a-Charlie.jpg

 

Et à celles et ceux qui préfèrent... Après tout, j'sais pas quoi !


voeux 2014

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 11:00

Une pétition qui prend moins de temps qu'une esquisse.

chien-esquisses

C'est  ICI.

 

La moindre des choses serait qu'on y voie grouiller les Cafards.

Partager cet article
Repost0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 17:30

C'est de saison, enfin !

 

L'occasion d'évoquer Le déjeuner sur l'herbe (ultime phase) présenté lors d'une exposition de groupe en 2003 par l'ami René Mirabel.

le-dejeuner-sur-l-herbe.jpg

 

Un commentaire tout récent sur un post déjà ancien : Un voile sur les pots de chambre des artistes ?

ainsi qu'une longue conversation, hier soir, avec René m'ont donné envie d'exhumer un article-papier que je lui avais en partie consacré :

 

Je m’amuse toujours à entendre les jugements portés par ceux qui ne sortant jamais de leur chapelle en révèrent le bénitier et s’y abîment dans leur reflet. On voit ainsi deux formes d’ignorance satisfaite : celle qui s’éblouit de ne rien découvrir de plus haut que son propre point culminant et celle qui, dédaigneuse de ce qu’elle a mal digéré, s’alimente de ses seuls préjugés.

 

(...L’œuvre, quelques références au livre d’or...)

Au sol, un carré de mousse et d’herbes folles dans un cadre de bois plastifié d’un mètre de côté avec, en son centre, un étron. Eclatante ruralité du propos, réjouissante antithèse du champ de lavande esthétisé, référence explicite au scandale provoqué en son temps par Manet, je ne crois pas tromper la pensée de René en indiquant qu’il n’y avait là matière qu’à une tempête dans un abreuvoir et à des soubresauts effarouchés d’employé de sous-préfecture constipé. Par le filtre de l’hyperréalisme pictural, voire de la photographie, on aurait certes répondu pareillement à l’intention mais on en aurait, à l’évidence, affaibli l’effet. Le procédé a rallié tous les rieurs, ainsi de celui-ci : Mirabel éclaire cette exposition de son humour ravageur. Ce qui n’a pas été la perception de tous : Il ne manque que l’odeur à la merde exposée dans le coin à gauche. Ignoble et inutilement choquant (reconnaissance, au passage, d’un véritable « savoir-faire »). Ainsi encore deux sentences à l’emporte-pièce, unies dans leur anonymat et leur cacographie : Mirabel tu ressemble à ta merde (d’un physionomiste sans doute distingué mais peu courageux) et Ces dégueulasse. Merde déplacée. Ne correspond pas à l’art… signé Une inconnu (dont nous regrettons qu’elle n’ait pas eu le loisir de développer la conception immanquablement originale de l’art que laissait espérer l’ambiguïté de son orthographe). Plus référencé, l’étonnement d’un peintre apparemment sûr de l’intemporalité de son style ou de l’avant-gardisme de ses recherches : Eh, les gars ! on est en 2003 pas en 1923. (Allusion au dadaïsme qui n’est pas infondée, mais beaucoup moins juste que le renvoi à l’année 1961 qui vit l’Italien Piero Manzoni exposer, sous le titre Merda d’artista, plusieurs boîtes métalliques operculées et numérotées dans lesquelles étaient conservés au naturel ses propres excréments, et totalement déconnectée de l’actualité internationale). Je suis tout aise d’avoir trouvé, au dernier jour de l’exposition, la synthèse la plus ouverte, faite par un adepte de l’Arte Povera : Bien que tous les exposants méritent des compliments, qu’ils veuillent bien m’excuser si je ne m’adresse qu’à René Mirabel dont je suis et admire les productions depuis un certain nombre d’années… L’espace me manque pour reproduire l’intégralité de ses arguments qui, pour l’unique fois, s’étendaient à la seconde œuvre exposée par René,

Intimisme n°38,

intimisme-n-38.jpg

mais ce raccourci aura peut-être la vertu de ramener certaines des autres réactions relatées à l'exiguïté de leur domaine.

Je conclurai en m’amusant de l’inquiétude manifestée en ma présence par un visiteur, à propos de l’objet sur lequel j’ai jusqu’ici tenté d’éviter de glisser :

 

- Ce n’est pas une vraie ?

- Mais non, c’est un plâtre.

- Ah bon ! (soupir de soulagement).

- Ça a été d’autant plus douloureux.

- … ?

 

Je n’aurai pas la cruauté de vous tendre un miroir. Des fois que vous y retrouviez la mimique de ce brave homme !

 

Au fil des années, René Mirabel a construit et continue encore à enrichir une œuvre considérable que Gilles Plazy a déjà célébrée dans le n°28 de Cimaise, sous le titre : René Mirabel, la rigueur, la tendresse et l'humour. Il ne montre que peu son travail, d'une grande variété, et ce toujours au gré de ses envies. J'espère trouver le temps de vous en présenter d'autres aspects. Prépare le champagne, René ! 

 

Parmi ses principales expositions :

1967.

IVe Salon International de Monte-Carlo. Achat d’une toile par S.A.S. la Princesse Grace de Monaco.

1968.

Biennale itinérante pour le Continent Américain.

1969.

Salon international de Barcelone.

1988.

Salon Grands et Jeunes d’Aujourd’hui, Grand Palais, Paris.

1990.

Exposition personnelle, Galerie Peinture Fraîche, Paris.

1992.

Dijon, Hôtel de la Cloche, exposition personnelle (présentée par Michel Enrici, Directeur de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Dijon.)

Paris : Bibliothèque Nationale : De Bonnard à Baselitz – Chefs-d’œuvre de l’estampe du XXe siècle.

Partager cet article
Repost0
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 00:40

Pensez à avancer vos vieilles montres d'une heure.

Baps-voeux-2013.jpg

Vœux BAPS 2013

 

PS : Encore toutes mes excuses à Antoinette et à Paul qui n'auront trouvé mes vœux dans leur boîte aux lettres que cette semaine. (Je ne me féliciterai jamais assez de ma prévoyance !)

voeux 2013

Partager cet article
Repost0