29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 11:25

Ces coqs solaires magiques ont rejoint la petite galerie de Cécile Falchéro :

 

C.F._coq-solaire-1.jpg

C.F._coq-solaire-2.jpg

C.F._coq-solaire-3.jpg

Dans deux jours, ici même la collecte des oeufs de Pâques...

Pour une fois, vous allez pouvoir faire venir les enfants !

 

Naturellement, ceci n'est pas une poule.
 
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 17:40

Un ange

C.F.Ange-3.jpg

Et une vidéo

Il était une fois Georges Rouault et Jonathan Livingston le goéland (enfin, peut-être !)... Plus j'avance en âge, plus je ne suis sûr de rien.
Sinon que Cécile Falchéro, c'est la liberté heureuse de peindre.
Partager cet article
Repost0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 14:40

Vos désirs sont des ordres... quand je veux !

 

Il y en a qui cherchent des trucs très précis avec assiduité, c'est ce que je viens de constater en regardant les mots-clefs qui vous font atterrir ici.

Un des derniers en date : Marion nu !!!... Pourquoi pas? Je suis un peu là pour vous faire plaisir, après tout.

marion-nu-copie-1.jpg

Brrrrr ! Tout ça sous la neige... Il y a des jours où je regrette de ne pas avoir inventé l'eau tiède.

 

PS : Ceux que leurs dévoiements inclineraient plutôt à rechercher des nus de Marion en trouveront ici.

Partager cet article
Repost0
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 15:30

LITHE : Elément du grec lithos « pierre » *

PHONOLITHE (« pierre qui résonne »). Minér. Trachyte feldspathique qui se présente sous forme de laves compactes, sonores sous le choc.

marion-prep

Le poète à l'attaque d'un bloc de calcaire, sur fond de centrale de Cruas.

 

MARION, je crois me rappeler que Fanfan n'a pas été insensible au "superbe sculpteur" () dont j'avais déjà mis le site en lien sur l'article Débar'art du mois dernier. J'ai donc exhumé un court article-papier que je lui avais consacré en février 2002. Voilà qui nous rajeunira tous...

 

Marion : l’homme qui fait chanter les minéraux. Qui confiait, l’an dernier, à un journaliste : « Enfant, j’avais une vue exceptionnelle, je voyais les cristaux à l’intérieur de la pierre ». Comment ne pas penser qu’il y a lu sa destinée d’artiste ?

Du fond de l’atelier monte un refrain alerte que je reconnais aussitôt. Dominant le crachotement d’un vieux transistor, la voix de Marion se mêle à celle de Boby Lapointe tandis que résonnent, en contrepoint, ses coups de masse sur le burin :

 

La joie de ton chat se lit dans tes prunelles

Je sais bien qu’il n’est pas repu d’si peu

Mais je vois dans tes yeux qu’il est heureux

Quand il est heureux tu en deviens plus belle

 

Tu as beaucoup plus d’éclat

Que ne ferais-je pas

Pour la joie, pour la joie

Pour la joie de ton chat

Tra la la la

 

Car ton chat est aussi à moi.

 

Sitôt qu’il m’aperçoit, c’est le barde à papa qui se jette sur moi, bras ouverts, la barbe fleurie d’éclats de pierre, poudreux comme un mitron, hilare. Tout étourdi de l’effusion, j’émerge à peine de mon nuage de poussière qu’il entonne déjà, dans le sillage de la radio :

 

Elle s’appelait Françoise

Mais on l’appelait Framboise…

 

Amour quand tu nous tiens ! Mais chut ! nous entrons là dans des sphères privées. Chute de reins ? Chute provisoire en tout cas. Je me rends compte qu’il a l’esprit ailleurs, parti à tire-d’aile. « Le calembour, écrit Victor Hugo, est la fiente de l’esprit qui vole ».

 

On ne présente plus le sculpteur : né à Lutèce (qui s’appelait déjà Paris), en 1934 après Jésus-Christ, il a pris soin de marquer son chemin de repères monumentaux. J’en citerai arbitrairement quelques-uns : une statue de 3,50 m à Dammarie-les-Lys, une fontaine de 60 tonnes et le Jouteur à la licorne à Bourg-lès-Valence, une Sirène de 12 tonnes à Valence, le Gargantua de Pierrelatte (4,50 m), et une Flamme de 5 m à Guilherand-Granges. J’ai, pour ma part, une prédilection pour une belle Panthère noire en granit du Zimbabwe, qui a rejoint les cieux de son bassin parisien natal.

marion-panthere.jpg

Mais vous pourrez en découvrir bien d’autres, au fil de vos déplacements, et plusieurs galeries accueillent en permanence son travail, à Paris, Grenoble, Avignon, Liège, ou San Diego…

marion-nu.jpg

 

marion-feu-au-lac.jpg


Qu’on le voie en Petit Poucet exubérant ou en Sisyphe infatigable, roulant ses pierres d’une expo à l’autre, on ne sort pas de la mythologie. Et on revient toujours au calembour : « Où cours-je, dans quel état j’erre ? » Incorrigible Marion !

Boby Lapointe n’est pas pour rien dans son amour immodéré des jeux de mots – à la fin des années 60, ils avaient fait ami-ami et sévissaient souvent ensemble à « La Montagne Sainte Geneviève » (à Paris, pas à Miami).

L’Ardèche peut s’enorgueillir d’avoir su séduire et garder cet orfèvre du contrepet qui, en 58, est arrivé à pied à Saint-Laurent-sous-Coiron (en passant par la Chine ?), comme il s’en souvient. « A cette époque, mes voisins habitaient des gîtes rustiques et, si le vin était alors une pauvre piquette, les femmes des vignerons livraient quand même leurs crus aux ambassades. Temps révolu où, dans le Bordelais, le boutre du Sultan remontait encore le confluent de la Garonne. Je découvrais Alba et m’y montrais passionnément curieux des fouilles… »

On ne l’arrêtera pas. Bon, je vous quitte ; pour rien au monde je ne voudrais brouiller l’écoute du maître !

 

Je vous avais bien dit que cela nous rajeunirait !

 


link (Embrouille Minet)
link (Framboise)
Partager cet article
Repost0
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 11:45

C'était le 15 juin dernier, dans le cadre de la cour du château d'Aubenas, à l'occasion du vernissage du Salon des Arts Plastiques annuel, ancré cette année sur le thème de l'eau. 

chateau-Aubenas-cour.jpg

L'ami BAPS, qui n'en était plus à son coup d'essai, s'y était collé avec sa subtilité et l'humour que j'aime. Grâce lui soit rendue, la plupart des autres exposants s'étant contentés d'étaler leur plus ou moins grand savoir-faire, sans montrer le moindre intérêt pour le thème. 

 

teautem-1

teautem 2

 

Une performance réalisée devant un public amusé, filmée et projetée en direct sur écran géant dans l'entrée du château, et accompagnée avec talent à la guitare par Patrice Jania.

 

teautem-3.jpg

teautem-4.jpg

teautem-5.jpg

 

Et voilà où, n'en quel état,

Fut exposé le beau Teautem.

J'avais déjà connu des tas,

Je dois dire qu'il en est qu'on aime. 

 teautem-6.jpg

(L'oeuvre était accompagnée de la vidéo tournée à l'occasion du vernissage)

teautem-7.jpg

(Détail)

 

Tu le vois, lecteur citadin,

Nous, au village, aussi, l'on a de beaux assassinats...

 

Mais tu aimeras peut-être que je t'explique comment nous en sommes arrivés là. Cela tombe bien, je crois avoir le sens du raccourci.

De raccourcis, d'ailleurs, je ne suis pas avare.

sablier-88-baps.jpg

Moyennant quoi, tu aurais tort de penser que je n'aime pas Marcel Duchamp. Il me console de bien de tailleurs de pierre et de barbouilleurs.

 

P.S. du 15/08 à 22 h 55 : La vidéo est maintenant visible sur le site de BAPS, mais également sur Youtube, je ne vais pas vous en priver. 

 
Partager cet article
Repost0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 18:20

Il y aura à voir et à grignoter !

 

C.BOST-La-Montagne.jpg

http://lesamisdelamontagne.blogspot.fr

 

C.BOST-bibliotheque-rose.jpg

Bibliothèque rose

 

C.BOST-Theoreme.jpg

Théorème

 

C.BOST-l-echelle-bleue.jpg

L'échelle bleue

 

C.BOST-le-sofa.jpg

Le sofa

plastikouture-sculpture (56 x [h]46 x 30)

 

...Et l'album pour les absents.

Partager cet article
Repost0
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 16:00

Ma chère Cécile,

 

Comme le temps passe vite ! Tu te rends compte : il y a cinq mois déjà que tu m'as adressé cette belle toile qui ne rejoint qu'aujourd'hui ma petite galerie Falchéro. LiliMarie a dû piaffer. Non ? L'ingrate ! 

 

C.F._LiliMarie-et-la-licorne.jpg

LiliMarie et la licorne

 

LiliMarie et LA LICORNE ! D'autres que moi se seraient rués sur le scoop. Mais tu me connais, depuis Thomas-le-Colmateur (celui qui avait besoin de mettre ses doigts dans les trous pour y croire), la Terre n'a pas porté plus sceptique que moi. Une licorne, fallait d'abord que je m'assure qu'il ne s'agissait pas d'une nouvelle élucubration poétique. Ça m'a pris du temps !  

sablier-86.jpg

Là plus de doute et, décidément, quelle étonnante variété dans le monde animal ! J'en reste baba... 

 

Il y aurait là un cygne positif, ça ne m'étonnerait pas...

C.F._Le-gisant-de-Jacme.jpg
Le gisant de Jacmé

C.F._Nicole-et-les-corbeaux.jpg
Nicole et les corbeaux

Et hop ! tout ce petit monde se retrouve dans l'album Cécile Falchéro.
Partager cet article
Repost0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 23:05

mais je les aime bien, les copains.

(Je n'en parlerais même pas sinon, tiens !)

 

Salut mon Jacquot ! 

J.Cavaillon-Hypnose.jpg

 

Photo de Jacques Cavaillon par lui-même lors du tournage du film Hypnose de Benoît Jacquot. L'image est extraite de son album Picasa.

 

Je disais donc : Salut, mon Jacquot ! J'espère que ces quelques lignes ne te feront pas prendre le melon. 

melon-cavaillon.jpg

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 07:55

affiche-fournier-luce.jpg

 

Mon papa était docteur. Il soignait les gens, des gens pas riches, qui souvent ne le payaient pas, mais ils offraient un verre en échange, parce que mon papa, il aimait bien boire un coup, plusieurs coups même, et le soir, quand il rentrait, il était bien fatigué. Quelquefois, il disait qu'il allait tuer maman, et puis moi aussi, parce que j'étais l'aîné et pas son préféré. Il était pas méchant, seulement un peu fou quand il avait beaucoup bu. Il a jamais tué personne, mon papa, il se vantait...

 

Papa, il s'ennuyait pas à Lourdes.

Le jour, il faisait les processions avec les malades, les prières à la grotte, il chantait les cantiques.

Le soir, il retrouvait ses copains, et toute la nuit, ensemble, ils chantaient, pas des cantiques, et ils buvaient, pas de l'eau de Lourdes...

 

Un jour, le patron d'un des cafés où papa avait ses habitudes, il a fait de gros travaux dans son bistrot. Il a acheté un nouveau comptoir. Tout le monde a dit que c'était le docteur Fournier qui avait subventionné les travaux. Je ne savais pas ce que ça voulait dire, "subventionner", j'ai regardé dans le dictionnaire, ça veut dire "aider financièrement". Pourquoi maman, elle a pas ouvert un bistrot ?...

 

Un matin, très tôt, maman est venue dans ma chambre. Elle m'a dit : "Je crois que ton père est mort."

Je me souviens, j'ai dit : "Encore..."

 

On ne peut pas aimer Pierre Desproges et ne pas aimer Jean-Louis Fournier. J'aime Fournier et je me réjouis que Luce se soit emparée de ce petit bijou. Je sais d'avance que ce sera un nouveau moment de pur plaisir.

Mais, toi qui t'es égaré sur ces pages après avoir tapé "con" ou "bite" (je te signale que tu n'es pas obligé de mettre 2 t à bitte) tu seras sans doute flatté que je te fasse connaître un peu mieux Luce, histoire de t'élargir l'horizon. Alors, c'est ici et surtout ici.

 

Voilà, coco, si t'as l'occase, pour le même prix t'auras la chance d'avoir la grâce des mots avec de la belle beauté pour tes nieunieux. 

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 20:30

Au Domaine de Coucouzac 

Land'art/Installations/Art récup/Photos/Peinture/Sculptures...

Ouvert tous les jours de 10 h à 12 h et de 16 h à 19 h jusqu'au 31 août.

 

Dans la continuité de l'été 2011, le domaine accueille les oeuvres de :

 

debar-art-1.jpg

debar-art-2.jpg

 

Un petit coup de projo sur Isabelle DUBUIS & sur MARION, et une pincée d'accent cévenol. 

 

Partager cet article
Repost0