11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 09:30

Ce que je pense de cette lamentable histoire de PIP ?...

Un de mes lecteurs, rencontré hier, s'est étonné que je n'en aie pas fait mes choux gras.

Eh donc ! nous allons corriger ça, séance tenante, sur ma mère !

 

De même que j'aime à croquer les pommes et les poires sur l'arbre, j'aime dans un sein qu'il reste de saison. C'est la raison qui fait que je n'en ai rien dit moi-même et que j'en laisse le soin à quelques énergumènes, je ne vous dis que ça ! Allez-y comme chez moi !

 

Je sens que vous avez des fourmis dans les doigts...

Gilren vous brossera un raccourci vigoureux de l'affaire :  

 

Bonnichon.jpg

 

Sur ma mère ! vous disais-je... Il me faut, dès l'abord, faire une parenthèse et laisser un instant le domaine mammaire. Et cela, pour le cas où ma mère en aurait et serait mon papa (aimons-nous sous l'évier !).

Là, ce sont les Cafards qui soulèvent le lièvre (?!!) :

 

 

Delucq-PIP.jpg

 

(Je me suis documenté : cette crapule de Mas s'était, comme de droit, fait la main sur les Blacks [Non, Zézette, t'exagères ! ce n'est pas la dépouille du pôv' Bambi Jackson].) 

 

afro-PIP.jpg

 

...Bien ! Vous n'avez pas perdu le fil de l'histoire, j'espère ? Moi, si !

Et ce n'est pas la môme Chou (bouh ! trop talentueuse celle-la jusque dans l'allusif, je la hais !!  ) qui va contribuer à éclaircir l'affaire :   

 

PIP-chou.jpg

 

...Pas davantage Baps, à qui je tiens à dire qu'il est presque hors sujet ! 

 

Baps-Magritte.jpg

 

On le voit, encore un de ces méfaits de notre société, mais crapoteux à souhait, et embrouillé au point que je suis soulagé d'avoir pu éviter d'en traiter par moi-même.

 

Ouf ! j'ai mérité, je crois, d'aller me détendre un joli bout de temps chez le Papy. J'ai repéré une des dernières pensionnaires de son hospice. Convenons officiellement que le devoir m'appelle : 

 

Debbie boobs

 

P.S. : Je ne vous quitterai pas, cependant, sans avoir clamé mon indignation !

J'ai eu un cocker. Jamais, vous m'entendez ? jamais je ne me serais permis de lui faire implanter des trucs aussi saugrenus que ces PIP-là dans les oreilles ! Même pas pour rire : 

 

oreilles-de-cocker.jpg

 

Vraiment, Coco ! et je te le dis au nom de toute la race canine, ce n'est pas joli joli de se moquer... 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
je rentre de l'hospice du papy, c'est du flan la debbie! du coup je me suis défoulé sur le nain, on se lasse pas de lui botter le cul!
Répondre
G
<br /> <br /> Je te donne le truc pour lui faire péter la rondelle : tu cliques quand il a les fesses au plus bas... Bingo !!<br /> <br /> <br /> <br />
N
c'est couillon, sans ses pip elle aurait pu se faire un très joli soutif avec deux gants de toilette! :)))
Répondre
G
<br /> <br /> Toi, tu devrais proposer tes idées à Modes & Travaux, si, si ! <br /> <br /> <br /> <br />
T
Il y a des devantures qui ne s'inventent pas ! A quand la boulangerie baguette molle ?
Répondre
G
<br /> <br /> A la flûte désenchantée, ce serait plus vendeur !<br /> <br /> <br /> <br />
C
salut géhèm !<br /> t'es sûr que ce ne sont pas les 2 hémisphères de son cerveau de blonde qui lui ont servi de prothèses ? ;-))
Répondre
G
<br /> <br /> Ce n'est pas que je sois ennemi de la plaisanterie, Charlie... mais c'est au moins le volume d'un cerveau de brune !!<br /> <br /> <br /> <br />
Z
Bonjour Géhèm, j'aime bien ta réflexion épicurienne et bio , les pommes et les poires de saison !!!<br /> c'est pas simple pour les bimbos de service, adeptes au mac do,KFQ Zara..... de survivre sans une bonne double PIP !<br /> A quand la greffe des neurones pour ces dames !!!<br /> Amicalement
Répondre
G
<br /> <br /> Ah ouais ! ce serait le pied une blonde avec des seins surdoués !!<br /> <br /> <br /> Mes respects du soir, Zézette à facettes.<br /> <br /> <br /> <br />