26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 07:25

Vous êtes bien sûrs ?

...Je sais, c'est dur ! Bien que certains prétendent le contraire.

On prête ainsi à Mark Twain ou à Oscar Wilde, mais aussi à Tristan Bernard, cette phrase sous une forme ou une autre : c'est facile d'arrêter, je l'ai fait au moins cent fois.

Perso, je me sentirais même capable de le faire davantage mais, chaque fois, cela me met d'une humeur massacrante.

Alors, de grâce, ne faites pas comme moi. Prenez le taureau par les cornes (c'est le moment, on est dans le signe encore près d'un mois).

Faites confiance à votre chirurgien. Il peut vous aider à vous arrêter définitivement de FUMER !

Dessin de Claude Serre - Rechute

Dessin de Claude Serre - Rechute

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
Moi je ne fume jamais entre deux cigarettes. Cela limite beaucoup ma consommation ...
Répondre
G
Je constate avec plaisir qu'on fait preuve de la même sagesse. :o)
V
euh ! et pour arrêter de boire ça marche aussi ? :))
Répondre
G
Je crois que tu viens de mettre le doigt sur les limites de la méthode. :o))
M
Et on est sûr de ne jamais recommencer ...
Bonne journée, bonne santé ...
Répondre
G
Santé, Midolu ! Je vais, pour ma part, m'accorder un moment de réflexion en buvant quelque chose d'un peu fort.
D
billard,billard....ça m'fait penser à un fait divers relaté il y a peu :un patient charcuté pour une opération banale de la prostate par un chir en colère
Répondre
G
Tu es toujours à l'affût des nouvelles qui tuent !
R
Bonjour Géhèm !

Fumer tue, mais tant que l’on reste vivant
il reste un peu d’espoir !

Ton dessin me fais penser à hier ... j'y étais sur le billard ! Mais cette fois-ci, c'était léger !

Et pis c’est tout !

Bonne journée !

Rotpier

http://rotpier.over-blog.com
Répondre
G
Tu joues au billard en ambulatoire ?
Entré le matin, sorti le soir... On a beau dire, c'est beaucoup mieux que "corbillard du soir, espoir".
P
Je ne suis pas, et n'ai jamais, été concernée, mais c'est vrai que cette méthode a le mérite de fonctionner à sang pour sang ;-)
Répondre
G
C'est le bon côté, sans doute ce qu'on appelle le rhésus positif. ;o)