28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 06:45

 

Jean-Louis TRINTIGNANT :

… Me voici, moi, Hamlet le Danois !

Bernard VINCENT (Laertes) :

Que le Diable prenne ton âme !

(Hamlet, Acte V, Scène I)

 

N’oubliez pas l’ouvreuse, je viens de vous convier au théâtre des Champs-Élysées, en 1959, pour y revivre un moment de la carrière de Bernard Vincent. Bien installés ? Vous avez attaché vos ceintures ? Juillet 2010 : à l'invitation de la petite cité ardéchoise de Villeneuve-de-Berg, Bernard a, pour l'été -jusqu'au 28 août-, installé ses "Collatures" dans les murs de l'Hôtel de Malmazet. Nous sommes à deux pas de la maison natale du grand Olivier de Serres. Profitons-en pour faire un tour au coeur de l'étonnante ruralité française (on clique ici , touriste ! Le guide est gratuit). Et nous pouvons maintenant commencer la visite. 

Pas moins de trois salles pour découvrir les plus récentes compositions de Bernard qui associent montages numériques, collages et acrylique. Vous n'imaginez pas que je vais vous offrir la totale ? Mais une petite mise en bouche, ça oui ! Je sais partager mes plaisirs.

 

L'entrée est libre.

Lundi : 17h-19h

 Mardi : 10h-12h ; 16h-18h ; 20h-23h

Mercredi, jeudi, vendredi : 10h-12h et 17h-19h

Samedi : 10h-12h

L'exposition est fermée le dimanche

 

Baps-des-questions.jpg

Des questions (100x120)

 

 

Baps-paysage-avec-point-de-fuite.jpg

 

 

Baps-autoportrait-2.jpg

Autoportrait-2 (60x80) 

 

 

Baps-paysage avec rassemblement 

 

 

 

Baps-ils-ne-seront-pas-nombreux--jpg

Ils ne seront pas nombreux ce soir (97x130)

 

 

Baps-paysage-avec-spectateurs.jpg

 

 

 Baps-paysage avec perturbation

Paysage avec perturbation (60x80)

 

 

C'est bien normal tant de talents ?

Bon, je laisse la question en suspens. Je passe devant pour préparer la suite.

 

Samedi :

Bernard Vincent, peintre plasticien (2)

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
<br /> Merci pour cette belle découverte. Il me donne des leçons de structure, de rythme, j'aime bcp le dernier tableau. Je t'attends impatiemment... pour la suite !<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> <br /> Je pense que la suite ne te décevra pas.<br /> <br /> <br /> <br />