30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 16:25

(Roumanie, 1914 - ?)

 

Je doute qu'elle vive encore. Je sais si peu de choses d'elle.

C'était un été du début des années 70, elle est venue à ma rencontre avec son carton à dessin. Elle était accompagnée d'une amie de son âge, dont je n'ai pas gardé l'image. D'elle, me reste le souvenir flou d'une petite femme brune, négligée et inquiète. De l'heure ou de l'heure et demie passée à se parler à fil décousu, des bribes. Du contenu de son carton, la mémoire plus nette des nombreuses études à la mine de plomb et au stylo à bille, ainsi que des photos de plusieurs de ses toiles acquises par des musées américains. Elle avait une nécessité urgente d'argent. Mon intérêt sincère pour son travail l'a progressivement apaisée, éclairée, animée. Je ne serais plus sûr des peintres de sa génération, qu'elle connaissait personnellement, sur lesquels nous avons échangé nos impressions, mais peu d'entre eux semblaient trouver grâce à ses yeux. C'est curieux, ce qui s'est profondément imprimé en moi était la détestation quasi viscérale qu'elle vouait à André Masson...

 

Sur le net, du moins en accès libre, je n'ai trouvé à propos d'elle qu'une misère.

Quelques lignes, l'ébauchant à peine, sur le site de la Camargo Foundation (découvrir la fondation et la personnalité de Jerome Hill [1905-1972]). En tout et pour tout, tous sites confondus, quatre toiles... 

 

jeanne-daour.jpg

 

jeanne-daour-city-view.jpg

CITY VIEW, huile sur toile, 1934

 

jeanne-daour-landscape.jpg

LANDSCAPE (Cassis), huile sur toile, 1940

 

jeanne-daour-studio-corner.jpg

STUDIO CORNER (Paris), huile sur toile, 1952

 

Peut-être Fanfan, si férue de peinture féminine et de musique, pourra-t-elle m'offrir un supplément d'information ?

 

Pour ma part, j'avais choisi dans le carton une demi-douzaine de dessins qu'elle a tenu à arrondir à la dizaine. J'aime le dynamisme de son trait, et c'est très arbitrairement que j'en ai retenu cinq ici. 

 

jeanne-daour-nu-1.jpg

 

jeanne-daour-nu-2.jpg

 

jeanne-daour-nu-3.jpg

 

jeanne-daour-nu-4.jpg

 

jeanne-daour-orchestre.jpg

 

Avant de nous quitter, elle a voulu me laisser un témoignage plus personnel de notre rencontre en faisant de moi un rapide portrait au stylo à bille. Pour la petite histoire, je portais ce jour-là un sweat-shirt University of CALIFORNIA et un pull d'été jeté sur les épaules. Je l'entends encore me dire : je n'ai vu que le mot OR...

Il est des gens, que j'ai été forcé de fréquenter des années durant, qui m'ont laissé moins de souvenirs qu'elle.

 

jeanne-daour-gehem.jpg

 

J'ai retrouvé une photo de cette période où j'ai eu envie de porter la barbe. Cela n'a pas duré bien longtemps .

 

gehem-phot.aix.jpg

 

Où que vous soyez aujourd'hui, Jeanne, que cette musique vous accompagne.

¤ En remplacement de la précédente version disparue du Poème Roumain de Georges Enesco, la version donnée par le Romanian Broadcasting Orchestra sous la direction de Iosif Conta :

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Par hasard j'ai lu sur votre blog les touchants propos concernant Jeanne Daour et ce fut un choc.<br /> J'ai vécu une histoire similaire avec cette artiste... une histoire que je suis pas prêt d'oublier.<br /> Si cela vous intéresse je vous la raconterai par mail.
Répondre
O
il fait beau ce matin d'été, nous sommes à la terrasse d'un café de la rue de Buci avec un ami et mon lévrier. Une vieille clocharde s'approche et dépose un morceau de papier sur lequel elle avait<br /> dessiné notre trio. Nous lui avons donné un petit billet, elle n'a rien demandé. Quand je regarde ce dessin signé Jeanne DAour, je suis, aujourd'hui toujours, très troublé.
Répondre
C
Bonsoir Géhèm,<br /> Bel article qui donne envie d'en découvrir plus. Avez-vous vu la femme au chat actuellement proposée à la vente sur internet?<br /> Je vous souhaite une bonne soirée.
Répondre
R
Bonjour , j'ai également bien connu Jeanne DAOUR , une artiste - peintre touchante et pleine de talent .Ce serait volontiers que j'en parlerais avec vous . Si vous avez mon message , please ,<br /> faites moi signe . Cordialement , Colette .
Répondre
G
<br /> <br /> Bonsoir Colette,<br /> <br /> <br /> Merci de votre message.<br /> <br /> <br /> Je vous contacte au plus tôt par mail, avec le plus grand plaisir.<br /> <br /> <br /> Cordialement,<br /> <br /> <br /> Géhèm<br /> <br /> <br /> <br />
V
parisien, saint-germain il y a quelques années ,dans les années 87 envirBonjour, j'ai rencontré Jeanne Daour dans le métro ons. Elle était "clocharde" vieille et sale mais elle dessinait sur le<br /> quai, j'ai parlé avec elle, elle manquait de papier,je lui en ai apporté et je l'ai emmenée au cours de croquis de nu des beaux-arts du samedi matin.les gens étaient interloqués, elle ne sentait<br /> pas très bon et était très âgée. Ses dessins étaient si émouvants et tremblants, elle m'a racontée qu'elle avait été élève d'Othon Friesz et ma raconté d'autres choses que personne ne voulait<br /> croire....<br /> J'ai toujours ce dessin qu'elle a fait sur ce quai de métro mais au bic,il s'efface....<br /> Je crois qu'elle a disparue depuis longtemps mais je repense toujours à elle et à son histoire et sa solitude;<br /> je m'appelle valentine<br /> valentine.miconi@free.fr
Répondre
G
<br /> <br /> Bonjour Valentine,<br /> <br /> <br /> Merci de ce témoignage touchant sur l'étrange destinée de cette femme pétrie de sensibilité artistique.<br /> <br /> <br /> Avec votre permission, je serais heureux qu'il vienne, à l'occasion d'un nouvel article, étoffer un peu ma si incomplète contribution.<br /> <br /> <br /> La suite par mail, en début de soirée...<br /> <br /> <br /> Très bonne journée.<br /> <br /> <br /> <br />
D
Les yeux sont le miroir de l'âme et les tiens sont biens raccords avec tes écris et ce que dégage ton blog : beaucoup de bienveillance !! Ton histoire est touchante et Jeanne à bien du talent !<br /> Merci d'avoir partagé cette rencontre avec nous, c'est une belle "image" sur ces instants privilégiés qui jalonnent notre vie!!<br /> Bises Géhèm et douce soirée
Répondre
G
<br /> <br /> C'est toi qui es la bienveillance même pour moi, Dany ! Je ferai tout pour ne pas la mériter. <br /> <br /> <br /> Mais je suis ravi d'avoir pu dévoiler un tout petit pan du talent de cette artiste, en espérant que d'autres auront la possibilité d'enrichir ma faible contribution.<br /> <br /> <br /> Très douce soirée et bises à toi, sans oublier mes amitiés à Adam. <br /> <br /> <br /> <br />
L
un sacré portrait que tu fais là !<br /> PS: ne pas compter sur Google mais bien plutôt sur Fanfan dont on attend la réponse<br /> Amitiés
Répondre
G
<br /> <br /> Fanfan a fait chou blanc ! <br /> <br /> <br /> Amitiés les Cafards<br /> <br /> <br /> <br />
F
Quel beau poème roumain pour accompagner ce bel hommage à cette artiste qui a marqué un moment de ta vie.<br /> Je n'ai hélas pas trouvé plus d'éléments que toi tant au point de vue de son oeuvre picturale que de ses talents de musicienne... j'en suis désolée.. mais bon ton billet est suffisamment riche pour<br /> que où qu'elle soit, elle perçoive et reçoive le message..<br /> Ses dessins en ta possession sont exemplaires.. quant à ton portrait il est bien croqué.. t'étais plus souriant que sur la photo.. mazette...<br /> Moi j'aime bien la barbe.. mais bon c'est la soixante-huitarde attardée qui parle..<br /> Bon je sors...<br /> PS. Merci pour cette découverte..<br /> Plein de bisous songeurs
Répondre
G
<br /> <br /> Il y a tant de médiocrité tapageuse qui encombre le net que c'est un peu décourageant de ne pas pouvoir y glaner plus que ce que nous y avons l'un et l'autre trouvé. Je suis néanmoins heureux<br /> d'avoir pu apporter ma pauvre petite pierre, en attendant que d'autres peut-être...<br /> <br /> <br /> Un sourire juste pour toi.<br /> <br /> <br /> Des bisous pleins de tendre reconnaissance Fanfan.<br /> <br /> <br /> <br />
C
Tu as raison, Géhèm, ce n'est pas le temps passé avec les gens qui nous marque : je ne t'ai jamais rencontré, et pourtant ... !<br /> Superbe le boulot de la dame.
Répondre
G
<br /> <br /> Peut-être est-ce mieux ainsi ? mais ta petite trace est là aussi, bien vivace.<br /> <br /> <br /> Je te bise Coline.<br /> <br /> <br /> <br />
D
Tu en as beaucoup, de portraits aussi intimement vifs, dans ta besace? Bon sang, c'eût été chouette qu'elle te lise, là... quand le talent parle avec un tel émoi, quelle force il a !
Répondre
G
<br /> <br /> Si j'ai pu faire découvrir et aimer d'elle une infime parcelle de son talent, peut-être d'autres auront-ils l'envie et la possibilité d'en faire partager d'autres aspects. Ce ne serait que<br /> justice.<br /> <br /> <br /> Je t'embrasse Dan.<br /> <br /> <br /> <br />