12 août 2020 3 12 /08 /août /2020 16:44

Un catalogue à surprises...*

 

La surprise initiale...

Un message d'Irène Ducrocq sur mon adresse contact le 7 avril dernier, en pleine période de confinement (que mon adresse contact, depuis longtemps défaillante, ait joué son rôle était en soi déjà une heureuse surprise) :

Bonjour Géhèm, Jeanne Daour a exposé une toile « L'artiste et le pétrole » au musée Galliera en 1959, lors d'une exposition organisée par Shell-Berre : Le pétrole vu par cent peintres. Ma source est le catalogue de cette exposition. Les reproductions sont en noir et blanc. Le tableau est un autoportrait ; en arrière-plan, lampes et bougies devant une fenêtre, un bout de mur avec deux esquisses. Moi aussi, elle m'a touchée.

Cordialement.

 

Pas de photo, le formulaire de contact ne le permet pas.

Le surlendemain, pouvait me parvenir - à mon adresse mail, cette fois - image du catalogue en question et de sa page de présentation...

* Le pétrole vu par cent peintres

5 octobre 1959. Catalogue de l'exposition Le pétrole vu par cent peintres

Editeur : Musée Galliera - Paris

Imprimeur : L'EDITION ARTISTIQUE - Paris

Présentation :

Une préface pages 5 et 6

Reproductions en N & B de peintures à l'huile de 103 artistes peintres

Artistiquement, je ne doute pas que vous ayez déjà vu catalogue plus engageant.

Du moins est-il pleinement inspiré par l'esthétique dominante des années 50 et en accord avec l'affiche de l'exposition que conçut Paul Colin, l'un des affichistes les plus intéressants et les plus sollicités de l'époque (ajout personnel)...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais l'essentiel était là...

La reproduction pleine page de la toile conçue par Jeanne Daour :

Regret, bien sûr, que le catalogue ait été imprimé en noir et blanc.

Irène Ducrocq me précise :

Beaucoup de peintres ont répondu à la commande en représentant des raffineries. D'autres ont choisi des derricks, des pétroliers. Certains ont traité le sujet des usages domestiques : pompes à essence, lampes à pétrole, réchaud de camping. Jeanne Daour est la seule à avoir fait un autoportrait. En arrière plan, c'est peut-être un tableau, et pas une fenêtre, comme je le pensais tout d'abord.

Il me faut dire que l'image ici reproduite l'a été grâce à un appareil photo. Alors contrainte de rester chez elle, privée de scanner, Irène Ducrocq m'a fait la proposition de scanner l'ensemble du catalogue dès qu'elle le pourrait (je n'en demande pas tant) et m'informait de ce qu'elle avait entrepris des recherches sur chacun des peintres représentés dans l'espoir de repérer un potentiel témoin (ce qui l'a conduite jusqu'à mon blog).

Dire ensuite que, si l'absence des couleurs d'origine ne facilite pas l'analyse du tableau, la première interprétation paraît être la bonne : il faut voir dans le grand motif de droite une fenêtre dont la vitre fermée sur la nuit reflète les objets du premier plan (lampes, bouteille, etc...). Un environnement d'atelier banal qui nous plonge de façon sensible dans le quotidien de Jeanne.

 

C'est un temps considérable que nécessitent des investigations à mener sur 102 autres créateurs dont à ce moment j'ignorais jusqu'au premier nom. Voulant, en date du 16 avril, en féliciter Irène, j'avançais en conclusion d'un courriel :

PS : En songeant à Jeanne, je ne peux m'empêcher de penser que Jacques Yankel qui vient de disparaître l'a peut-être connue.

Je vous laisse le lien de l'article que je lui ai consacré sur mon blog (qui sait si quelques noms qui y sont évoqués dans une pièce rapportée ou l'autre ne figurent pas dans le catalogue Shell-Berre ?)

http://gehem.over-blog.fr/2020/04/jacques-yankel-1920-2020.html

 

Retour de courriel : Jacques Yankel faisait partie des "100" de cette exposition, avec un tableau intitulé "Derrick de nuit". (Nous y reviendrons plus tard.)

L'information était accompagnée de la liste complète des exposants.

Un certain nombre d'entre eux étaient liés, d'après ce que j'ai pu déduire de la lecture des pages wiki, me précise Irène.

L'un d'eux, Maurice Buffet, habitait à Coulomb, en Eure-et-Loir, un village voisin du mien, et c'est peut-être pour cela que j'ai trouvé le catalogue ici. (Jeté, j'adore faire les bennes). C'était il y a dix ans, et voilà ce confinement qui me donne l'occasion de m'y consacrer enfin.

Insérer ici la liste des 103 prendrait trop de place. Je l'ai cependant épluchée, je crois, autant qu'il m'était possible, dans l'optique de dégager de nouvelles pistes qui auraient rapproché l'un ou l'autre de Jeanne.

Une grosse poignée de signatures dont je connaissais assez largement l'oeuvre (Brayer, Carzou, Toffoli, Waroquier, Paul Colin...), deux petites poignées de noms dont j'avais rencontré quelques réalisations. Pour le plus grand nombre, inconnus au bataillon : c'était le cas de Maurice Buffet (la renommée de son homonyme a dû lui faire pas mal d'ombre) dont j'ai découvert pour l'occasion d'assez nombreuses reproductions avec plaisir, sans en être bouleversé.

De tout ce monde, par ailleurs talentueux, qui reste-t-il aujourd'hui ? Aucun de ceux qui autour de la filiation artistique d'Othon Friesz auraient été les plus susceptibles d'avoir connu notre Jeanne. Un survivant, Claude Yvel (90 ans, cette année) dont je doute que son activité ait pu l'amener à connaître les circonstances de sa fin de vie.

 

A quelques semaines près, j'aurais peut-être pu interroger Yankel, en me gardant bien de penser qu'il aurait été en mesure de m'en apprendre davantage qu'un autre. C'est, en tout cas, en faisant part de ces réflexions à Irène que je lui exprimai ma curiosité de découvrir son "Derrick de nuit" pour vérifier s'il figure sous l'une des sept références que j'avais notées dans l'ébauche de son catalogue raisonné... PATIENCE !

 

Dans son tout dernier courriel en date, Irène Ducrocq me donnait le lien d'une archive du Monde dans laquelle sont cités une grosse quarantaine d'exposants. Jeanne Daour n'en fait pas partie. S'agissant d'un article réservé aux abonnés, peut-être est-elle présente dans la partie à eux seuls accessible.

 

Entre-temps, outre l'approche du tableau de Yankel, d'autres surprises m'avaient réjoui.

Point trop n'en faut étaler d'un coup sous peine de lasser.

 

(A suivre...)

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Articles associés :

Jeanne Daour (du 30 août 2012)

Jeanne Daour (2)

Jeanne Daour (3)

Jeanne Daour (4)

Jeanne Daour (5)

Jeanne Daour (6)

Jeanne Daour (8)

Jeanne Daour (9)

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Excuse-moi, je me suis planté, je t'avais mis mon com sur l'article suivant.<br /> <br /> copier-coller<br /> Heureusement que j'ai lu les précédents commentaires, impossible de passer mon com avec Chrome.<br /> <br /> Je me demandais puisque tu as fait des recherches, il y a d'autres peintres qu'elle dans le catalogue qui n'ont pas leur page wikipedia aujourd'hui?
Répondre
G
J'ajoute que parmi les morts, je crois me souvenir que Jeanne Daour est la seule dont je n'ai pas trouvé la date de décès.
G
Ecoute, je ne vais pas me retaper les 103, mais, de mémoire, presque aucun. Le seul dont je me souvienne est François Philippe.<br /> http://www.roussard.com/artistes/nouveaux/philippe.html
A
j'ai fait comme d'habitude sur outlook, ça doit dépendre des heures.Je suis contente que tu aimes la peinture de Françoise Pirro.Sa pate est plus souple, plus onctueuse et transparente que Yankel.Son peintre préféré reste Turner.J'ai un tableau d'elle en Ardèche petit format 5 ou 6 P. Je préfère ces tableaux de 100 x100,mais c'est beaucoup plus cher.Elle m'a offert un dessin avec encre et écriture sur "Achille".Pour Edgar Melik,c'est Jean Saussac qu'il connaissait et non Yankel.<br /> Après peut-être que Yankel avait entendu parler de Melik,je ne sais pas.Je vais voir si ça part !
Répondre
G
C'est parti, mon kiki ! :o)<br /> Je vais pouvoir alléger ma réponse à ton mail puisque tu me donnes l'occasion d'évoquer rapidement Mélik ici... Je connaissais un peu son travail que j'apprécie sans qu'il touche autant ma sensibilité que celui de Françoise Pirro (je suis en revanche toujours séduit par le travail, certes plus "facile" mais toujours plein de fraîcheur, de Max Papart qui était un de ses amis)... Quant à Jean, il était connu comme le loup blanc ! :o)
A
certains peintres utilisent l'essence de pétrole pour diluer la peinture à l'huile.Ce qui suffirait à intituler le tableau " l'Artiste et le pétrole".(Je t'ai envoyé un mail Géhèm car je n'arrivais pas à envoyer mon commentaire).J'essaye à nouveau.
Répondre
G
Tu as réussi ! Avec quel navigateur ? Cela pourra peut-être aider quelqu'un... :o)<br /> <br /> Je répondrai un peu plus tard à ton mail, mais j'ai déjà pris le temps de visiter le site de Françoise Pirro. J'aime beaucoup le travail qui y est présenté et qui ne manque pas d'avoir de nombreux traits de parenté avec celui de Yankel.<br /> <br />
M
Je vois que ton enquête a bien abouti. Sauf pour obtenir le catalogue en couleur?<br /> Je trouve que ce n'est pas si mal en noir et blanc. Ça va bien avec le pétrole...
Répondre
G
Merci pour l'info.<br /> Photonanie vient de me préciser qu'elle utilise aussi Firefox pour venir sur OB : donc ça fonctionne avec Edge ET Firefox (peut-être même Safari ?)... C'est le Pérou ! Les gens d'OB vont pouvoir poursuivre leurs vacances. ;o)
M
J’utilise Firefox et je n'ai eu aucun souci à te mettre un commentaire.
G
Le catalogue, d'après les informations que j'ai pu trouver, n'a été édité qu'en noir et blanc.<br /> <br /> Tu n'as pas eu de difficulté à faire passer ton commentaire ? Il semble que Chrome pose problème en ce moment dans ce domaine sur overblog (Edge restant une solution, d'après les remarques qui me sont remontées).<br /> Quel navigateur utilises-tu ? Cela pourra aider d'autres lecteurs.
C
jeton csrf invalide dix fois avec chrome!!!!!! j'ai failli m'énerver.....................<br /> test avec edge
Répondre
G
Mais c'est que ce n'est pas du tout une mauvaise idée, ça !
C
je reviens sur la composition du tableau, j'ai l'impression que les reflets des lampes de droite viennent de lampes hors-champ qui projetteraient leur lumière sur le visage de Jeanne... c'est peut-être ce qui m'a intrigué au premier coup d'oeil
G
Je viens de jeter un oeil sur le forum d'entraide des utilisateurs d'OB : le problème est signalé. Un modérateur indique avoir remonté l'information auprès du staff (C'était le 3 août !).<br /> <br /> Commentaire d'un utilisateur :<br /> Pour réussir à te laisser un com, je suis dorénavant obligé de passer à chaque fois par Edge… Chrome n'est plus accepté par ton over-blog ???<br /> <br /> On voit tres bien qu'il y a un problème avec le jeton qui n'est pas la durée d'une attente pour poster un com mais bien un problème technique. Tant que le staff se bornera à une réponse du genre vider les caches et actualiser, on avancera pas.....<br /> <br /> Avec ces chaleurs, ces gens-là sont peut-être sous la douche. ;o)
C
bon là ça marche ils n'arrêtent pas de s'améliorer chez ob!!!! je disais...<br /> est-ce le noir et blanc? la composition? il y a du mystère dans cette toile
R
Bonjour Géhèm !<br /> <br /> J’aime bien la toile de Jeanne Daour : <br /> c’est un bon choix qui sort du classicisme du thème imposé.<br /> <br /> Sinon, toi qui es un peu chercheur de pets drôles<br /> tu n’aurais pas une copie de l’épisode :<br /> « L’inspecteur Derrick broie du noir »<br /> <br /> <br /> Et pis c’est tout !<br /> <br /> Bonne journée !<br /> <br /> Rotpier<br /> <br /> https://rotpier27.wordpress.com/
Répondre
G
Ce bon vieux Derrick ne se contentait pas d'ouvrir les portières aux vieilles dames ? ;o)
D
On peut se demander ce qu'est devenue cette toile. Collection privée? Ce serait bien intéressant de découvrir ses couleurs.<br /> Ne nous fais pas trop languir pour la suite. ;)<br /> <br /> Même problème que Nadia hier soir et ce matin encore avec Chrome... J'ai dû passer par Edge pour le résoudre.
Répondre
G
La blogo est passablement molle en ce moment, mais j'étais tout de même étonné par le manque de réactions en fin de soirée. Tout s'explique.
N
c'est une belle histoire qui se poursuit et serre malheureusement un peu plus le coeur<br /> bises
Répondre
G
OB semble s'en être fait une spécialité... Un coup ça marche sur un blog, un coup non (je ne garantis pas la proportion). ;o)
N
nota:<br /> j'ai essayé je ne sais combien de fois de faire passer mon commentaire hier soir...jeton csrf invalide
P
Devant ton plaisir lié à cette découverte je ne peux que m'écrier que ça servait finalement bien à quelque chose que Ducrocq se décarcasse!<br /> Plus sérieusement, je comprends ton intérêt pour cette histoire et les liens qui en découlent.
Répondre
G
Sympa ! T'es une bonne copine. :o)<br /> Tu n'irais quand même pas jusqu'à dire que le commentaire de Ti Suisse est sans relation avec le sujet ? ;o))
P
Ok, j'ai pitié de toi ;-)<br /> J'utilise Firefox pour commenter chez toi et chez quelques autres locataires d'OB, il fait bien trop chaud pour s'énerver avec Chrome...<br /> PS: tu noteras que mon commentaire précédent a des bases réelles! (pour qui connaît le film)
G
Il me semble que ça vaut quand même la peine de te faire partager les tourments auxquels je suis exposé... :o))<br /> <br /> Sous l'objet : ...commentaire réfractaire (nân, pas lui)<br /> " J'écris ce commentaire sur ton site, mais il résiste à "envoi",<br /> (peut-être, -peut-être, en recevra-t-il xxx copies ?!)<br /> bref, le voici : <br /> <br /> <br /> L'idée, from bataveland (Dieu inventa le miracle, oh yeah ! l'homme: internet, ..Satan, n'en doutons pas, se vengea avec Google, youtube, ouifi, twouiti etc, ..cool)<br /> ainsi vous envoyer une image à-détourner,<br /> elle issue d'un voisin germain pour l'instant pacifique, ..lui est loin ("ta gueule et nage")<br /> Bref, vous connaissez l'antienne parabolique: "faites vous plaisir",<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=7Bc7ypFJoAk&t=10s<br /> <br /> ps, je repasserai, ..mais! en début d'article, afin que le plus grand nombre profite d'un quiz (animal; une spécialité occasionnel) dont certains échappaient,<br /> quel dommage n'est-ce pas,<br /> kusjes, bière, fromage y soleil,"<br /> <br /> ...Alors, pas 2, s'te plaît ! ou je vais craquer. ;o))
G
L'absence de Ti Suisse ! Que tu crois... :o))<br /> C'est juste qu'il n'a pas réussi à glisser son commentaire, mais le Batave occasionnel me poursuit de ses assiduités dans ma boîte mail. :o)))<br /> <br /> Au fait, plus sérieusement, quel navigateur utilises-tu pour que ton message ait pu passer ? (A l'évidence, le problème du jeton CSRF persiste avec Chrome.)
P
Par alliance, oui bien sûr ;-)<br /> Sa femme avait fréquenté quelqu'un de ma connaissance dont le nom de famille était Binet. Redoutant de voir associer ce nom à son prénom et de devenir ainsi l'obsession du Rotpier elle a préféré jouer à picoti-picota avec le lapin!<br /> <br /> Tu noteras que je fais ce que je peux pour combler l'absence de ti-suisse en balade chez les Bataves!
G
Je n'ose pas te demander... Tu as un lien de parenté avec Roger Rabbit ? ;o)
P
Au moins autant que pour lui ;-)<br /> https://youtu.be/9vEqEb4ZRV4
G
Il fallait bien que tu ajoutes ton grain de poivre, c'était tentant, hein ! ;o)